Comment utiliser son chauffe-eau durant les heures creuses ?

Votre logement est équipé d’un chauffe-eau électrique ? Savez-vous qu’en faisant fonctionner votre équipement de production d’eau chaude sanitaire durant les heures creuses, vous pouvez considérablement réduire le montant de votre facture d’électricité ? On vous explique comment dans cet article.

Comment fonctionnent les heures creuses ?

Lorsque vous souscrivez un contrat d’électricité, selon les fournisseurs, vous avez le choix entre plusieurs options différentes : choisir une offre à prix fixe ou à prix indexé, la part d’électricité verte dans votre contrat, les modalités de facturation et de paiement, etc. 

Vous avez aussi la possibilité de choisir entre deux options tarifaires distinctes :

  • Le tarif « Base » : pour lequel le prix du kWh d’électricité est le même, quel que soit le moment de la journée ;
  • Le tarif « Heures pleines / Heures creuses » (HPHC) : pour lequel le prix du kWh est moins cher 8 heures par jour, durant les heures creuses, et plus cher le reste du temps.

Généralement, l’option « Heures pleines / Heures creuses » s’adresse à des clients grands consommateurs d’électricité, qui disposent d’un chauffe-eau et/ou d’un mode de chauffage électrique, ou d’équipements spécifiques comme une piscine chauffée ou encore une borne de recharge pour voiture électrique, etc.

Pour que le système d’heures creuses soit intéressant pour vous, il est donc nécessaire de décaler l’utilisation de vos différents appareils électriques au maximum durant ces heures creuses. 

Sachez que les heures creuses ne sont pas les mêmes pour tous les clients particuliers ayant souscrit l’option HPHC. En effet, la répartition des heures creuses dépend principalement de la ville dans laquelle vous vivez et du type de compteur électrique dont votre logement est équipé. 

Pour connaître précisément vos heures creuses, vous avez trois options : 

  • Vous pouvez contacter votre fournisseur d’électricité pour qu’il vous indique précisément vos créneaux d’heures creuses ;
  • Vous pouvez consulter une ancienne facture d’électricité, les heures creuses sont généralement indiquées dessus ;
  • Vous pouvez vous connecter sur votre espace client en ligne et accéder aux informations de votre contrat.
Bon à savoir

Chez Alpiq, nous vous proposons une offre d’électricité à prix indexé sur le tarif réglementé de vente que vous pouvez entièrement personnaliser. Et en plus, vous bénéficiez d’une remise de 4 % sur le prix du kWh HT par rapport au tarif bleu d’EDF.

Comment utiliser son chauffe-eau en heures creuses ?

Pour pouvoir utiliser votre chauffe-eau en heures creuses, il y a deux étapes essentielles à respecter : 

  • Souscrire l’option HPHC pour votre contrat d’électricité ;
  • Positionner votre chauffe-eau en mode « Auto ».

Souscrire l’option HPHC pour son contrat d’électricité

L’une des conditions incontournables pour pouvoir utiliser votre chauffe-eau durant les heures creuses est bien entendu de souscrire le bon contrat d’électricité. 

Il y a trois options pour souscrire un contrat d’électricité avec l’option HPHC : 

  • Si vous déménagez : vous ne pouvez pas transférer votre contrat d’électricité d’une adresse à une autre. Vous devez donc impérativement résilier votre abonnement pour votre ancienne adresse et en souscrire un nouveau pour votre nouvelle adresse. Si votre nouveau logement est équipé d’un chauffe-eau électrique, profitez-en pour souscrire l’option HPHC ;
  • Si vous changez de fournisseur : depuis la libéralisation du marché de l’énergie, vous êtes libre de choisir le fournisseur que vous souhaitez et de résilier votre contrat actuel comme bon vous semble. Si vous voulez une offre d’électricité mieux adaptée à vos besoins et moins chère, vous avez donc la possibilité de changer de fournisseur quand vous voulez. Dans ce cas, il vous suffit de souscrire l’option « heures creuses » pour votre nouveau contrat ;
  • Si vous changez d’option tarifaire : pour passer du tarif « Base » au tarif « HPHC », vous pouvez tout à fait rester dans le même logement et garder le même fournisseur d’électricité. Il vous suffit simplement de faire une demande de changement d’option tarifaire auprès de votre fournisseur actuel, ce dernier se chargera de transmettre votre demande au gestionnaire du réseau de distribution Enedis.
Bon à savoir

Si votre logement est équipé d’un compteur nouvelle génération Linky, et qu’aucune intervention particulière n’est nécessaire, le changement d’option tarifaire est généralement réalisé à distance et gratuitement.

Positionner son chauffe-eau en mode « Auto »

Lorsque vous êtes équipé d’un chauffe-eau électrique, généralement, un contacteur placé au niveau du tableau électrique vous permet de régler votre appareil. 

Il existe trois positions au niveau du contacteur : 

  • La position « 0 » : signifie que votre chauffe-eau est à l’arrêt, et ne fonctionne pas ;
  • La position « I » : signifie que votre chauffe-eau est en « marche forcée » et qu’il fonctionne sans interruption. Concrètement donc, dès que vous consommez de l’eau chaude, le chauffe-eau s’active pour en produire à nouveau. Ce réglage est souvent coûteux en énergie car vous chauffez généralement plus d’eau que vous en avez réellement besoin au cours de la journée ;
  • La position « Auto » : signifie que votre chauffe-eau s’activera uniquement et automatiquement durant les heures creuses. Vous avez ainsi la garantie de produire votre eau chaude sanitaire à prix réduit.

En programmant votre chauffe-eau en mode « Auto », vous avez donc la garantie que celui-ci ne s’enclenchera que durant les heures où le prix de l’électricité est le moins cher et se stoppera durant les heures pleines.

L’avantage de cette option, c’est que le fonctionnement du chauffe-eau en heures creuses est géré de manière automatique et que contrairement à vos autres appareils électriques : lave-vaisselle, machine à laver par exemple, ce n’est pas à vous d’agir chaque jour pour que l’équipement fonctionne en heures creuses. 

Sommaire