Quelle est la différence entre une énergie propre et une énergie renouvelable ?

Lutter contre les effets néfastes de la pollution atmosphérique et amorcer la transition énergétique est devenue un enjeu majeur. Or, pour transformer les systèmes de production, de distribution et de consommation d’énergie afin de les rendre plus écologiques, il est nécessaire de développer des énergies propres et surtout renouvelables. Quelle est la différence entre les deux ? Alpiq vous explique.

Énergies propres et énergies renouvelables : quelle différence ?

Énergies propres et énergies renouvelables sont souvent assimilées. Or, si la plupart des énergies renouvelables sont des énergies propres, toutes les énergies propres ne sont pas considérées comme renouvelables.

Les énergies propres produisent une infime quantité de polluants et sont généralement décarbonées (elles rejettent peu de CO2 car elles ne sont pas issues de sources d’énergie fossiles). Les énergies propres sont un moyen durable et écologique de produire de l’énergie.

Les énergies renouvelables quant à elles se distinguent des énergies propres par leur caractère inépuisable, c’est-à-dire qu’elles trouvent leur source dans la nature et que celle-ci se renouvelle en permanence.

Le saviez-vous ?

En 2020, les énergies renouvelables (EnR) représentent 13,1 % de la consommation d’énergie primaire en France. La part des EnR en France a augmenté de 84 % entre 1990 et 2020.

Les énergies fossiles

Encore indispensables pour assurer la production d’électricité, le chauffage ou le transport, les énergies fossiles sont pourtant la principale source des émissions de CO2. Les énergies fossiles sont produites par la combustion du pétrole, du gaz naturel ou du charbon et sont par définition non renouvelables puisqu’une fois qu’elles sont utilisées, elles ne peuvent pas être renouvelées naturellement.

Le saviez-vous ?

Si l’énergie nucléaire n’émet que très peu de CO2, elle n’est pas pour autant considérée comme une énergie propre car elle génère de grandes quantités de déchets radioactifs. Voilà pourquoi cette énergie est si controversée.

Les énergies renouvelables

Il existe 5 grandes familles d’énergies renouvelables : 

  • L’énergie hydraulique : dont la production s’effectue grâce à la force de l’eau ;
  • L’énergie géothermique : provient d’un système qui créé de l’énergie grâce à la chaleur terrestre ;
  • L’énergie solaire : est produite grâce aux rayonnements du soleil ;
  • L’énergie éolienne : est issue de la force du vent ;
  • L’énergie biomasse : trouve sa source dans les matières organiques d’origine animale, bactérienne ou végétale.

En 2020, en France, la production d’énergies renouvelables est répartie ainsi : 

  • Bois énergie : 32,9% ;
  • Hydraulique : 18,7 % ;
  • Éolien : 12,3 % ;
  • Biocarburants : 10,3 % ;
  • Pompes à chaleur : 9,8 % ;
  • Déchets renouvelables : 4,3 % ;
  • Solaire photovoltaïque : 4,1 % ;
  • Biogaz : 3,9 % ;
  • Autres EnR (géothermie, solaire thermique…) : 3,6 %.

Le rôle des énergies renouvelables dans la transition énergétique

Au-delà de produire de l’énergie de manière plus durable et plus « propre » et ainsi lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, les énergies renouvelables permettent également de créer de l’énergie à partir de sources capables de se renouveler automatiquement. 

Dans un contexte où les populations consomment de plus en plus d’énergie, il est essentiel d’identifier et de développer des moyens de production d’énergie plus durables et moins néfastes pour l’environnement. Les énergies renouvelables devraient permettre d’y parvenir.

De plus, les secteurs liés à la transition énergétique sont de plus en plus générateurs d’emploi et connaissent une progression continue. En 2018, les énergies renouvelables représentaient jusqu’à 8,6 milliards d’euros d’investissement et 68 000 emplois en équivalent temps plein. 

Bon à savoir

Vous souhaitez vous aussi participer à la transition énergétique ? Pourquoi ne pas choisir un fournisseur d’électricité qui vous permet de mieux maîtriser votre consommation d’énergie tout en faisant des économies ? Chez Alpiq, non seulement vous bénéficiez d’une remise de 4 % sur le prix du kWh HT par rapport au tarif bleu d’EDF, mais en plus vous pouvez suivre chaque jour votre consommation électrique depuis votre espace client

Sommaire