Qu'est-ce qu'une énergie renouvelable ?

Les énergies renouvelables sont au cœur de toutes les préoccupations. Véritable espoir d’un développement plus durable sur le long terme, elles font pourtant encore l’objet de plusieurs idées reçues. Qu’est-ce qu’une énergie renouvelable et qu’apporte-elle réellement ? Finies les approximations : Alpiq répond à vos questions

Qu’est-ce qu’une énergie renouvelable ?

Les énergies renouvelables dites aussi énergies « propres » ou « vertes », désignent des énergies disponibles en grand quantité et donc inépuisables. Les experts du secteur les classent en 5 catégories distinctes.

L’énergie solaire

Il s’agit de l’énergie issue du rayonnement du Soleil. Il en existe deux types : 

  • L’énergie solaire photovoltaïque : elle correspond à la production d’électricité grâce à des cellules photovoltaïques qui reçoivent la lumière du Soleil et sont capables de la transformer en énergie ; 
  • L’énergie solaire thermique : dans ce cas-là, le rayonnement solaire est utilisé pour chauffer un fluide, de l’eau par exemple.

L’avantage de l’énergie solaire est qu’elle peut être exploitée  par des clients particuliers, via la mise en place de panneaux solaires dans leur jardin par exemple ou sur le toit de leur maison. L’inconvénient c’est qu’elle est intermittente, elle ne peut être exploitée que lorsque le Soleil brille.

L’énergie éolienne

En exploitant les masses d’air produites par le vent, les éoliennes produisent de l’électricité Il en existe deux types :

  • Les éoliennes onshores : installées sur la terre ferme ;
  • Les éoliennes offshores : installées en mer.

L’inconvénient de l’énergie éolienne, à l’instar de l’énergie solaire, est qu’elle ne peut être produite que lorsque le vent souffle. De plus, cette technologie est réservée aux grandes installations. 

L’énergie hydraulique

Elle est obtenue grâce à l’exploitation de l’eau : grâce à des barrages par exemple qui libèrent de grandes quantités d’eau afin de produire de l’électricité.

L’avantage de l’énergie hydraulique est qu’elle est moins soumise aux conditions météorologiques comparées à l’éolien ou au solaire. L’inconvénient, c’est qu’elle est réservée à une grosse production

L’énergie par biomasse

Source de chaleur, de carburant ou d’électricité, la biomasse comprend : 

  • Le bois
  • Les biocarburants gazeux ou liquides issus de la transformation de végétaux

L’inconvénient de la biomasse est qu’elle ne peut être considérée comme source d’énergie renouvelable que si sa régénération est supérieure à sa consommation

La géothermie

Cette énergie renouvelable provient de l’exploitation de l’énergie contenue dans le sol, et notamment de la chaleur du sol.

L’inconvénient de la géothermie, comme pour la biomasse, c’est que pour rester renouvelable, elle doit être puisée moins vite qu’elle n’est consommée

Le saviez-vous ?

Chez Alpiq nous disposons de nos propres usines de production d’électricité. C’est ainsi que nous sommes en mesure de vous proposer une électricité 100 % verte issue de l’énergie solaire, hydraulique ou éolienne, c’est vous qui choisissez !

3 idées reçues sur les énergie renouvelables

Les énergies renouvelables sont au cœur de nombreux débats. Certains préjugés sont encore ancrés dans l’esprit des consommateurs. Alpiq revient sur 3 idées reçues concernant les énergies renouvelables

Il est impossible d’atteindre 100 % d’énergies renouvelables

Les énergies renouvelables dépendent de ressources qui ne suffisent pas, à elles seules, à fournir 100 % de l’énergie nécessaire. Par exemple : le Soleil ne brille pas la nuit, le vent ne souffle pas tout le temps, etc. 

Or, l’ADEME (l’Agence de la transition écologique) a identifié plusieurs combinaisons possibles d’énergies renouvelables qui, à horizon 2050, permettraient d’assurer l’équilibre entre l’offre et la demande (à hauteur de 80 ou 100 %) à toute heure, tout au long de l’année et quelles que soient les contraintes.

Voici par exemple à quoi ressemblerait le mix énergétique dans des conditions optimales qui permettrait de couvrir 100 % des besoins en énergie :

Et le mix identifié si jamais le contexte était moins favorable d’ici 2050 : une demande moins bien maîtrisée, une acceptabilité sociétale limitée, de faibles progrès techniques, etc. et qui ne couvriraient que 80 % des besoins en énergie :

Les énergies renouvelables coûtent trop cher

Comme toute nouvelle filière, le développement des énergies renouvelables a nécessité de nombreux investissements, très coûteux, mais ils portent déjà leurs fruits à l’heure actuelle. En parallèle, les centrales nucléaires en France sont vieillissantes et demandent de plus en plus d’entretien, ce qui entraîne un coût grandissant. La tendance est alors en train de s’inverser

Les énergies renouvelables polluent

Deux énergies renouvelables en particulier sont concernées par ces allégations : 

  • Les éoliennes : accusées de tuer les oiseaux et les chauves-souris et d’être sources de nuisances sonores.

La réponse de Greeenpeace : une étude de la LPO (Ligue de protection des oiseaux) publiée en 2017 montre que la mortalité des oiseaux due aux parcs éoliens est relativement faible à condition qu’ils ne se situent pas dans des secteurs spécifiques. De plus, des études prouvent que le bruit issu des éoliennes ne dépasse pas les 35 décibels, soit le bruit d’une conversation à voix basse.

  • Les panneaux photovoltaïques : considérés polluants à cause des « terres rares », des groupes de métaux dont l’extraction et le raffinage sont particulièrement polluants.

La réponse de Greenpeace : la grande majorité des panneaux photovoltaïques ne contiennent pas de terres rares et sont plutôt constitués de silicium cristallin, un élément extrait de quartz ou de sable et donc 100 % recyclable

Sommaire