Quel est le prix d’1 kWh en 2022 ?

Dans un contexte où le prix de l’énergie connaît une augmentation exceptionnelle, quel est le prix actuel d’1 kWh d’électricité et quel sera son prix en 2022 ? Alpiq revient sur l’évolution du prix de l’électricité et vous explique comment ça fonctionne.

Une hausse du prix de l’électricité prévue pour 2022

Alors que le prix du kWh d’électricité devait subir une augmentation de 12 % en février 2022, le Premier ministre Jean Castex a annoncé le jeudi 30 septembre 2021 la mise en place de mesures visant à limiter l’impact de cette hausse sur les consommateurs. Ainsi, l’augmentation du prix de l’électricité devrait être limitée à 4 % en 2022, grâce à un bouclier tarifaire qui consisterait à diminuer l’une des taxes existantes sur l’électricité.

Le saviez-vous ?

Le bouclier tarifaire sert également à limiter la hausse du prix du gaz depuis le 1er octobre 2021. Celui-ci a déjà subi une hausse de plus de 50 % au cours de l’année 2021.

L’évolution du prix de l’électricité en 2021

En 2021, le prix du kWh d’électricité avait déjà connu deux hausses successives : 

  • Une hausse de + 0,48 % TTC au 1er août 2021 pour les clients particuliers (+ 0,38 % pour les clients professionnels) ;
  • Une hausse de + 1,61 % TTC au 1er février 2021 pour les clients particuliers (+ 2,61 % pour les clients professionnels).
Bon à savoir

Depuis le 1er août 2021, le prix d’1 kWh d’électricité (tarif bleu d’EDF) s’élève à 15,68 centimes d’euros TTC pour une puissance souscrite au compteur de 3 à 6 kVA et à 16,05 centimes d’euros TTC pour une puissance souscrite comprise entre 9 et 15 kVA).

Pourquoi le prix de l’énergie augmente ?

En 2021, l’énergie a connu une hausse exceptionnelle des prix, et notamment le gaz et l’électricité. Comment expliquer ces augmentations historiques ?

La hausse du prix de l’électricité en 2022

La hausse prévue du prix de l’électricité pour 2022 s’explique principalement par une conjonction de plusieurs facteurs défavorables. 

Tout d’abord par l’explosion du prix du gaz au cours de l’année 2021. Il faut savoir que le tarif réglementé de vente du gaz et de l’électricité est directement lié aux coûts de production, et donc au marché de gros. La forte hausse du prix du gaz a entraîné l’envolée des prix sur le marché de gros. Or, le marché de gros représente environ 30 % des coûts des fournisseurs alternatifs (concurrents d’EDF) puisque ces derniers se voient dans l’obligation de se fournir en partie sur le marché de gros pour approvisionner leurs clients en électricité. 

La hausse du prix de l’électricité est également directement liée aux quotas de CO2. Lorsqu’un producteur d’électricité fabrique de l’électricité carbonée, il faut qu’il compense avec un certain nombre de quotas. Or, le prix de ces quotas de CO2 (fixés par la Commission européenne), a récemment augmenté : la tonne de CO2 s’échangeant en fin d’année 2021 à plus de 60 € (contre moins de 25 € au début de l’année 2021). Or, la production d’électricité de l’Europe est encore fortement carbonée. 

Enfin, il n’y a pas eu assez de vent en Europe du Nord en 2021, entraînant un rendement plus faible des installations éoliennes. 

Le saviez-vous ? 

À la différence du gaz, dont le prix est réévalué chaque mois, celui de l’électricité n’est revu que deux fois par an sur proposition de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), souvent en février et en août.

L’augmentation du prix du gaz en 2021

Les hausses successives de 2021 concernant le prix du gaz s’expliquent également par la conjonction de plusieurs facteurs : 

  • Des difficultés d’approvisionnement : les principaux fournisseurs de gaz naturel de la France (et de l’Europe) ne peuvent pas augmenter l’exploitation afin de répondre à la demande ;
  • La hausse du prix de la molécule de gaz naturel sur le plan mondial, due en grande partie à une forte demande provenant d’Asie ;
  • Un niveau de stockage européen du gaz très bas, en raison principalement d’un hiver 2020/2021 long et froid.
Bon à savoir

Vous souhaitez réduire le montant de votre facture d’électricité ? Souscrivez une offre d’électricité moins chère ! Chez Alpiq, vous bénéficiez d’une remise de 4 % sur le prix HT du kWh d’électricité par rapport aux tarifs réglementés de vente.

Sommaire