Quelles sont les étapes de mise en service d’un compteur électrique ?

Lorsque vous déménagez, pour alimenter votre futur logement en électricité, vous devez impérativement procéder à la mise en service du compteur électrique. Pour cela, il existe un certain nombre d’étapes à respecter. Comment faire une mise en service électrique ? Alpiq vous accompagne dans vos démarches.

Ouvrir un compteur électrique après un déménagement

Lorsque vous emménagez à une nouvelle adresse, deux cas sont possibles quant à l’alimentation du logement en électricité : l’électricité est toujours active dans le logement ou non.

L’électricité est toujours active dans le logement

Il arrive parfois qu’après la résiliation du contrat d’électricité par les anciens occupants du logement, le gestionnaire du réseau Enedis n’ait pas eu le temps de couper le compteur électrique. Dans ce cas, le logement reste alimenté en électricité. Pour autant, il est impératif de souscrire un nouveau contrat et de mettre le compteur à votre nom dans les meilleurs délais, car sinon, Enedis finira par couper l’électricité, faute de nouvel abonné. Auquel cas, vous risquez une coupure de courant dans le logement.

L’électricité est coupée dans le logement

Si au contraire Enedis a coupé l’électricité dans le logement avant votre arrivée, il vous faudra non seulement souscrire une nouvelle offre, mais aussi prévoir l’ouverture du compteur électrique. Attention alors aux délais de mise en service du compteur. Dans le cas d’un compteur classique, celle-ci peut prendre jusqu’à 15 jours car elle nécessite l’intervention, sur place, d’un technicien Enedis. Pour les logements équipés d’un compteur Linky, la mise en service est réalisée à distance et se fait généralement dans un délai de 24 à 48 heures. 

Pensez à prendre en compte le délai de mise en service du compteur avant votre emménagement afin d’éviter de vous installer dans un logement sans électricité.

Bon à savoir

Les frais de mise en service d’un compteur électrique (hors première mise en service) s’élèvent à 14,18 € TTC dans le cadre d’un délai d’intervention standard (5 jours ouvrés pour un compteur classique et 1 jour ouvré pour un compteur Linky)

Les étapes clés de la mise en service de l’électricité

La mise en service de l’électricité dans un logement, que l’électricité soit coupée ou non, est un processus qui se réalise en plusieurs étapes. En voici le détail ci-dessous.

Évaluez votre consommation d’électricité

Avant de souscrire une offre pour la mise en service de l’électricité dans votre logement, il est essentiel d’évaluer vos besoins en énergie afin de faire le bon choix. En effet, pour souscrire l’offre d’électricité la mieux adaptée, vous devez définir vos habitudes de consommation. Pour cela, il vous faut :

  • Identifier l’ensemble des appareils qui fonctionnent à l’électricité dans votre logement : réfrigérateur, lave-linge, lave-vaisselle, radiateurs, télévision, four, plaques de cuissons, etc. Plus vous disposez d’appareils électriques, plus vos besoins en électricité sont grands et plus la puissance souscrite nécessaire à votre compteur est élevée ;
  • Faire une simulation de votre consommation en tenant compte de différents critères comme par exemple la surface de votre logement, le nombre d’occupants, la qualité de l’isolation, etc. ;
  • Estimer le montant de votre facture d’électricité. Chaque fournisseur d’énergie pratique les tarifs qu’il souhaite (hormis EDF dans le cadre des offres aux tarifs réglementés). Pour être certain de choisir l’offre d’électricité la mieux adaptée à vos besoins et réaliser des économies, choisissez une offre d’électricité moins cher. Chez Alpiq par exemple, vous bénéficiez d’une remise de 10 % sur le prix HT du kWh d’électricité par rapport au tarif bleu d’EDF.
Bon à savoir

Vous vous demandez comment estimer votre consommation électrique facilement ? Le médiateur national de l’énergie met à votre disposition un outil d’estimation en ligne qui vous permet de prendre en compte les différentes caractéristiques de votre logement et de faire une simulation de votre consommation.

Résiliez votre ancien contrat

Lorsque vous déménagez, vous ne pouvez pas transférer votre contrat d’énergie d’une adresse à une autre. C’est pour cette raison que vous devez, dans un premier temps, résilier votre contrat de fourniture d’électricité pour votre ancien logement avant de souscrire une nouvelle offre pour votre nouvelle adresse.

Le saviez-vous ?

Depuis la libéralisation du marché de l’énergie, vous avez la possibilité de choisir librement votre fournisseur d’électricité. De plus, la résiliation est totalement gratuite et se fait sans aucun préavis. 

Souscrivez une nouvelle offre d’électricité

Une fois que vous avez résilié votre ancien contrat d’électricité, il vous faut en souscrire un nouveau pour votre nouvelle adresse. Pour cela, rien de plus simple : depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, vous avez la possibilité de choisir librement votre fournisseur d’électricité. Vous n’êtes donc pas dans l’obligation de souscrire un nouveau contrat chez votre ancien fournisseur. 

Profitez alors de votre déménagement pour comparer les offres disponibles et choisir celle qui répond le mieux à vos besoins, au moins coût. Chez Alpiq par exemple, notre offre d’électricité est 100 % personnalisable. Si vous le souhaitez, nous analysons votre historique de consommation et vous proposons un certain nombre de recommandations afin de souscrire le contrat qui vous correspond réellement.

 

Première mise en service électrique

Si vous emménagez dans un nouveau logement, la première mise en service électrique est un cas particulier. En effet, dans un premier temps, il est nécessaire de réaliser les travaux de raccordement électrique qui permettent de relier l’installation privée du logement au réseau public d’électricité. Si vous êtes propriétaire, c’est à vous qu’incombe de faire la démarche auprès d’Enedis. (Si vous êtes locataire, c’est donc au propriétaire de s’en charger).

Une fois l’installation électrique du logement raccordée, il faut qu’Enedis procède à la première mise en service de l’électricité. Le gestionnaire appelle cette prestation « Mise en service à la suite d’un raccordement nouveau » dans son catalogue et applique les conditions suivantes : 

  • 50,56 € TTC dans le cadre d’un délai standard de 10 jours ouvrés ;
  • 88,84 € TTC dans le cadre d’une intervention express sous 5 jours ouvrés.
Sommaire