Raccordement électrique : démarches, informations, tarifs

Le raccordement électrique d’une habitation est essentiel afin qu’elle puisse être alimentée en électricité. Sans ce raccordement, le compteur électrique ne peut pas être installé et l’énergie ne sera pas acheminée dans le logement. Quelques démarches sont à effectuer, auprès du gestionnaire du réseau électrique, pour que le raccordement à l’électricité soit fait. Comment demander le raccordement pour son logement ? Qui contacter ? Combien coûte-t-il ? Quels sont les délais ? Toutes les réponses dans notre guide dédié. 

Qu’est-ce qu’un raccordement électrique ?

Le raccordement d’une habitation au réseau d’électricité est indispensable afin que l’énergie soit acheminée jusqu’à celui-ci. Plusieurs acteurs interviennent dans le cadre du raccordement d’un logement au réseau.

Pourquoi effectuer le raccordement ?

Le raccordement à l’électricité signifie qu’un compteur électrique est branché sur le réseau de distribution. Suivant l’état du réseau près de votre logement, Enedis (ex-ERDF) évalue s’il est nécessaire de renforcer le réseau actuel ou non. 

Dans les cas de figure les plus simples, le raccordement électrique consiste en un simple branchement. Dans d’autres situations, des travaux plus importants sont nécessaires. Plus le logement est loin du réseau de distribution, plus les travaux demandent du temps. Le délai à prévoir pour un raccordement simple est d’environ 2 mois. Si des travaux d’extension du réseau doivent avoir lieu, le délai peut aller jusqu’à 6 mois. Il peut être nécessaire de raccorder son logement au réseau de distribution d’électricité dans différentes situations : 

  • Pour raccorder sa maison neuve;
  • Pour raccorder une maison en rénovation qui ne serait pas encore raccordée. 
Bon à savoir

Si vous habitez en appartement, la demande de raccordement de l’immeuble est faite par le promoteur immobilier. Les propriétaires vivant dans un logement collectif n’ont donc pas à se soucier de réaliser les démarches liées au raccordement électrique de leur logement. 

Qui est en charge du raccordement au réseau d’électricité ?

Si on parle souvent de “raccordement Enedis” c’est parce qu’il s’agit du gestionnaire du réseau électrique en France. Il gère donc le réseau et veille à son entretien. Enedis n’est pas propriétaire du réseau d’électricité. Toutefois, les collectivités qui en sont propriétaires lui confient sa gestion afin de distribuer l’électricité aux consommateurs en respectant un principe de non-discrimination. 

Enedis est notamment l’interlocuteur à qui vous devez vous adresser pour toutes les démarches liées au raccordement à l’électricité de votre logement. 

Le saviez-vous ?

Enedis n’est pas le seul gestionnaire de réseau en France. Si Enedis couvre 95 % de l’Hexagone, il faut savoir qu’il existe aussi des Entreprises Locales de Distribution (ELD). Ces ELD sont chargées de la gestion du réseau électrique dans certaines zones géographiques. Vous pouvez vérifier auprès de votre mairie quel est le gestionnaire du réseau pour votre commune. S’il s’agit d’une ELD, c’est elle que vous devrez contacter pour votre raccordement, et non Enedis. 

Comment demander un raccordement Enedis ?

Pour raccorder son habitation à l’électricité, il est indispensable de réaliser un certain nombre de démarches. Vous pouvez choisir de vous en charger vous-même ou de vous faire accompagner par un professionnel, qui servira d’intermédiaire entre vous et le gestionnaire de réseau :

  • Le constructeur du logement ;
  • L’architecte ;
  • Votre électricien, etc.

La demande de raccordement peut se faire de plusieurs manières :

  • En ligne : en vous rendant sur le site d’Enedis et en utilisant le formulaire dédié à la demande de raccordement ;
  • Par téléphone : en appelant Enedis au 0970 831 970 (pour les particuliers). Le numéro n’est pas le même selon les régions. Il vous suffit de remplacer les « XX » par votre numéro de département. 

Quelques documents sont à fournir afin de compléter sa demande. Pensez donc à préparer :

  • Le permis de construire ;
  • Un extrait du cadastre ;
  • Le plan de masse établi par l’architecte ;
  • La puissance de compteur souhaitée ;
  • Un engagement à prendre en charge les travaux à réaliser sur le terrain. 

Quelles sont les étapes d’un raccordement électrique ?

Il est nécessaire de suivre quelques étapes pour compléter une demande de raccordement :

  • La demande de raccordement auprès d’Enedis : en ligne sur le site du gestionnaire de réseau ou par téléphone ;
  • L’envoi d’une proposition de raccordement par Enedis : envoyée par courrier postal sous 10 jours, elle est accompagnée d’un devis. Vous devez accepter cette proposition afin que les travaux de raccordement puissent débuter. Si vous refusez cette proposition, les travaux de raccordement ne seront pas entamés ;
  • Le début des travaux : il faut compter 2 à 6 mois pour leur réalisation. Il est donc très important d’anticiper ce délai en fonction de la date à laquelle vous prévoyez d’emménager dans votre nouveau logement ; 
  • L’obtention du certificat Consuel : une fois les travaux terminés, ce certificat vous est délivré. Le plus souvent, l’électricien en charge de l’installation électrique s’occupe de la demande de Consuel et le remet au consommateur. Ce document est indispensable pour la mise en service de l’électricité dans le logement. En effet, lors de l’intervention du technicien Enedis, il vous sera demandé de fournir le Consuel;
  • La demande de première mise en service du compteur électrique : cette demande se fait simplement en souscrivant à une offre d’électricité chez un fournisseur d’énergie. Ce dernier se charge de prendre contact avec Enedis et de demander la mise en service du compteur ;
  • Le rendez-vous pour la première mise en service du compteur : pour les compteurs électriques traditionnels, un rendez-vous est pris avec un agent Enedis afin de procéder à l’ouverture du compteur. Avec un compteur Linky, la mise en service est réalisée par un technicien. La réalisation de cette première mise en service est conditionnée à la fourniture du consuel.
Bon à savoir

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie en 2007 pour les particuliers, il est possible de choisir son fournisseur d’énergie. Vous pouvez donc souscrire un contrat chez un fournisseur alternatif, comme Alpiq qui propose un prix du KWh HT 10 % moins cher par rapport au Tarif Bleu d’EDF et un service de qualité premium. Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9 h à 18 h au 09 74 99 73 66 pour répondre à toutes vos questions. 

Quel est le prix d’un raccordement électrique ?

Les frais liés au raccordement d’un logement à l’électricité sont à la charge du client. En plus des frais facturés pour le raccordement, il ne faut pas oublier de prévoir ceux liés à la première mise en service du compteur. 

Tarif du raccordement Enedis

Un devis est adressé au client par Enedis afin de donner une estimation du tarif de raccordement pour son logement. Le devis a une durée de validité de trois mois. Au-delà de ce délai, il est nécessaire de refaire une demande de raccordement auprès du gestionnaire de réseau. Les tarifs de raccordement d’Enedis varient selon la zone où se trouve le logement et la puissance de raccordement demandée. Un raccordement en triphasé est plus cher qu’un raccordement en monophasé. Plus la puissance demandée est importante, plus le prix du raccordement est élevé également.

Vous ne pourrez connaître le prix exact du raccordement pour votre logement qu’une fois la demande faite auprès d’Enedis. Le prix dépend de chaque terrain et vous sera indiqué sur le devis envoyé par le gestionnaire de réseau avec la proposition de raccordement.

Voici, à titre d’information, les tarifs affichés sur le site d’Enedis pour un branchement complet individuel en basse tension pour une puissance inférieure ou égale à 36 kVA : 

Raccordement Enedis : prix pour les puissances < ou = à 36 kVA (au 24 octobre 2020)

Zone

Puissance de raccordement

Tarif en € HT

Tarif en € TTC (TVA = 20%)

ZFA (communes < 100 000 habitants)

3 kVA sans comptage

1687

2024

12 kVA monophasé

1735

2082

36 kVA triphasé

1809

2170

ZFB (grandes agglomérations)

3 kVA sans comptage

1875

2250

12 kVA monophasé

1850

2220

36 kVA triphasé

1944

2332.80

Mise en service du compteur électrique : tarifs et délais

En plus du prix du raccordement électrique de son logement, il est important de penser à la mise en service de son compteur. En effet, une fois que les travaux de raccordement sont terminés, il est indispensable de mettre en service l’électricité. 

Pour être assuré de ne pas vous retrouver sans électricité au moment de votre emménagement dans le nouveau logement, pensez à demander la mise en service du compteur électrique au moins 10 jours avant la date de votre déménagement. 

Il n’est pas nécessaire de contacter Enedis pour demander l’ouverture de son compteur électrique. Vous n’avez qu’à souscrire un contrat chez votre fournisseur d’énergie. C’est lui qui se charge de demander à Enedis de procéder à la première mise en service du compteur. Les tarifs sont les mêmes pour tous les consommateurs, quel que soit leur fournisseur d’énergie. 

Retrouvez les tarifs pour les différents types de mise en service dans le tableau ci-dessous :

Mise en service du compteur électrique : tarif Enedis (2020)

Type de mise en service 

Tarif heures ouvrées (en € TTC)

Tarif hors heures ouvrées (en € TTC)

Mise en service d’un nouveau point de connexion, à la suite de travaux de raccordement

50.56

87.00

Mise en service d’un point de connexion existant, dont le raccordement n’a pas été déposé ou déconnecté du réseau

16.79

50.34

Sommaire