Quelle est la consommation électrique d'un sèche linge ?

Le sèche-linge peut vite représenter une part importante de la consommation d’électricité d’un ménage. Si vous souhaitez limiter le montant de votre facture d’électricité, il est primordial de bien connaître la consommation de votre sèche-linge. Types d’appareils, classe énergétique, astuces pour faire des économies : suivez les conseils d’Alpiq.

Quels sont les différents types de sèche-linge ?

Il existe deux types de sèche-linge : les modèles à condensation, de plus en plus fréquents (avec ou sans pompe à chaleur) et les modèles à évacuation. Quelles sont leurs caractéristiques ?

  • Le sèche-linge à condensation classique : il fonctionne en circuit fermé, c’est-à-dire que l’humidité extraite du linge est condensée puis récupérée dans un bac qu’il faut vider après chaque utilisation. Ce modèle peut être utilisé aisément en appartement, en revanche il est souvent plus cher à l’achat qu’un modèle à évacuation ;
  • Le sèche-linge à évacuation : il en existe de moins en moins sur le marché. Sur ce modèle, l’air chaud et humide est évacué vers l’extérieur grâce à une gaine de ventilation qui nécessite d’avoir de la place puisque le tuyau d’évacuation doit mesurer au moins 1,20 mètre de long. En revanche, l’entretien est limité et le prix d’achat bien moins élevé que les autres modèles à condensation.
Bon à savoir :

Le sèche-linge à condensation existe également avec une option “pompe à chaleur”. Le principe est simple : la pompe à chaleur permet de récupérer la chaleur après qu’elle ait été condensée et la réoriente vers le tambour. Ce modèle consomme moins d’électricité que les sèche-linges à condensation classique ou à évacuation. Cependant, les cycles de séchage sont généralement plus longs et le prix d’achat plus élevé que les modèles à condensation classiques.

Quelle est la consommation électrique d’un sèche-linge ?

La consommation électrique d’un sèche-linge dépend à la fois du type d’appareil (à condensation, avec ou sans pompe à chaleur ou à évacuation) et de la classe énergétique à laquelle il appartient. Par exemple : 

  • Un sèche-linge à condensation classique, sans pompe à chaleur, de classe B, consomme en moyenne 560 kWh/an ; 
  • Un sèche-linge à condensation avec pompe à chaleur, de classe A+++, consomme en moyenne 170 kWh/an.

Etiquette-énergie d'un sèche linge

image description
Bon à savoir :

Pour avoir une estimation du coût annuel en consommation d’électricité de votre sèche-linge, il vous suffit de multiplier le nombre de kWh consommés par votre appareil sur une année par le prix unitaire du kWh d’électricité de votre abonnement. 

Comment réduire la consommation électrique de son sèche-linge ?

Pour réduire la consommation électrique de votre sèche-linge, il vous suffit d’adopter quelques gestes simples :

  • Investissez dans un appareil moins énergivore (à condensation avec pompe à chaleur et avec une classe énergétique A+++ par exemple) ; 
  • Essorez bien votre linge avant de le passer au sèche-linge ; 
  • Évitez d’utiliser votre sèche-linge après chaque lavage ; 
  • Entretenez votre appareil pour qu’il conserve toutes ses performances énergétiques ;
  • Optez pour un modèle de sèche-linge doté d’une sonde à humidité qui permet à l’appareil d’arrêter le cycle dès que le linge est sec et donc de ne pas tourner pour rien ; 
  • Utilisez votre sèche-linge rempli pour éviter le gaspillage d’énergie ; 
  • Installez votre sèche-linge dans une pièce bien ventilée et bien isolée (pas dans une pièce froide par exemple) ; 
  • Si vous disposez d’un abonnement heures pleines / heures creuses (HPHC), faites tourner votre appareil plutôt sur les heures creuses où le prix de l’électricité est moins cher. 
Le saviez-vous ?

Chez Alpiq, vous pouvez réaliser des économies sur votre facture d’électricité grâce à notre offre au prix indexé sur le tarif règlementé de vente. Lorsque vous souscrivez l’offre Alpiq vous payez le kWh d’électricité HT 10 % moins cher que le tarif bleu d’EDF, alors profitez-en !

Sommaire