Quels sont les appareils les plus énergivores ?

Si l’efficacité énergétique des appareils électriques s’améliore de plus en plus, ils n’en restent pas moins des équipements dont certains sont réputés gourmands en énergie. Mais savez-vous quels sont les appareils les plus énergivores dans votre logement ? Alpiq fait le point.

Le chauffage électrique

En France, près d’un tiers des ménages sont équipés d’un chauffage électrique pour se chauffer. En hiver, ce mode de chauffage peut représenter jusqu’à 40 % de la consommation électrique globale de ces ménages.

Bon à savoir

Vous êtes équipé d’un chauffage électrique et souhaitez réduire le montant de votre facture d’électricité ? Souscrivez une offre d’électricité moins chère ! Chez Alpiq par exemple, vous bénéficiez d’une remise de 4 % sur le prix HT du kWh d’électricité par rapport aux tarifs réglementés de vente

Le réfrigérateur

Le réfrigérateur est l’un des équipements électriques qui consomment le plus dans votre logement. L’ADEME estime à 200 kWh, la consommation annuelle d’un réfrigérateur indépendant. 

Saviez-vous que les appareils de froid étaient conçus pour fonctionner dans une certaine température ambiante ? Par exemple, si la température ambiante est supérieure à la clase climatique de votre réfrigérateur, ce dernier risque de surconsommer. Il est donc essentiel, pour que votre réfrigérateur ne consomme le moins possible, de choisir sa classe climatique en fonction de la région où vous vivez.

Adoptez également les bons réflexes pour limiter la consommation d’électricité de votre réfrigérateur : 

  • Réglez-le à la bonne température : entre +4 et +5°C ;
  • Ne le placez pas près d’une source de chaleur (un radiateur, un four) ;
  • Pensez à le dégivrer et à le nettoyer régulièrement, etc.

Le sèche-linge

Malgré l’amélioration régulière de son efficacité énergétique, le sèche-linge reste un équipement particulièrement énergivore qui consomme quasiment autant qu’un réfrigérateur, soit en moyenne 200 kWh/an, soit une consommation deux fois supérieure à la consommation moyenne d’un lave-linge (mois de 100 kWh/an).

Il en existe deux types différents : 

  • Les modèles à évacuation : qui évacuent l’air humide vers l’extérieur via un tuyau prévu à cet effet ;
  • Les modèles à condensation : dont l’air humide est refroidi et condensé. L’eau ainsi obtenue est éliminée par un système de vidange. 

À ce jour, les modèles les plus performants sont les sèche-linges à condensation équipés d’une pompe à chaleur.

Le lave-vaisselle

Outre le type d’appareil, c’est souvent aussi la vétusté d’un équipement qui entraîne une consommation élevé,e voire excessive. Saviez-vous que les modèles de lave-vaisselles plus anciens (d’il y a 10 ans), consomment en moyenne deux fois plus d’eau que les modèles récents ? Or, 80 % de l’électricité consommée par un lave-vaisselle est utilisée pour chauffer l’eau : plus l’appareil consomme d’eau, plus il est gourmand en électricité.

Pour limiter votre consommation d’électricité, investissez dans un lave-vaisselle récent et adoptez les bons réflexes : 

  • Privilégiez les programmes « éco » ;
  • Nettoyez régulièrement le filtre ;
  • Vérifiez le niveau de sel et de liquide de rinçage ;
  • Profitez des « heures creuses » pour faire tourner votre appareil, etc.
Le saviez-vous ? 

Un ménage français se sert en moyenne 3 à 5 fois par semaine de son lave-vaisselle. 18 % des foyers l’utilisent même tous les jours.

Les plaques de cuisson

Il en existe trois types différents : les plaques de cuisson par induction, les plaques de cuisson classiques ou les plaques de cuisson vitrocéramiques. Les plaques à induction permettent de réaliser une économie d’électricité de 20 % par rapport aux vitrocéramiques et de 25 % par rapport aux plaques classiques.

Bon à savoir

Pour économiser de l’électricité lorsque vous cuisiner, pensez à couvrir vos casseroles. En effet, lorsque vous faites bouillir une casserole d’eau, mettre un couvercle vous permet de consommer 4 fois moins d’énergie.

Le four

Il existe également plusieurs modèles de fours. Les fours combinés (micro-ondes + four) sont les plus économes. En réduisant le temps de cuisson des aliments, ils diminuent la consommation d’électricité de 66 à 75 %.

Les fours à chaleur tournante permettent quant à eux de faire cuire plusieurs plats en même temps, vous permettant ainsi de limiter votre consommation d‘énergie.

En règle générale, privilégiez les fours à catalyse, moins gourmands en énergie pour le nettoyage, car la pyrolyse est un procédé très énergivore.

Sommaire