Comment le changement d’heure impacte votre facture énergétique ?

Le passage à l’heure d’été a eu lieu dans la nuit du samedi 26 mars au dimanche 27 mars. Ce changement d’heure est le premier de l’année 2022, il sera suivi d’un passage à l'heure d'hiver en octobre. Le changement d’heure a été introduit en France dans les années 70 et fait perdre ou gagner une heure de sommeil à chaque changement d'heure, selon le mois concerné. Le changement d’heure a-t-il un impact sur nos factures d’électricité et de gaz naturel ? Permet-il réellement de faire des économies d’énergie ? Alpiq vous dit tout.

Qu’est-ce que le changement d’heure ?

Le changement d’heure est un dispositif mis en place en Europe dans les années 70. Il vise à aider la France à devenir plus économe en énergie.

image description
Changements d'heures

Les origines du changement d’heure

Le changement d'heure a été instauré en France métropolitaine en 1976 à la suite du choc pétrolier de 1973, à cause duquel le prix du baril de pétrole a été multiplié par 4. Cette hausse du prix du baril a entraîné une hausse des tarifs de l’électricité à travers le prix du kilowattheure (kWh) de l’électricité

 A l’époque, la production électrique est assurée par le pétrole, un combustible fossile. Se pose donc la question de l’indépendance énergétique. Pour cela, le gouvernement décide la mise en place de 3 mesures phares : 

  • Le lancement d’un programme nucléaire civil ; 
  • L’élaboration de la toute première réglementation thermique (RT 1974) pour réduire la consommation d’énergie des bâtiments ; 
  • Le changement d’heure pour faire coïncider les heures de bureaux sur les heures d’ensoleillement naturel.

Dans les années 1980, le changement d'heure est adopté au sein de toute l'Union Européenne dans le but de préserver le bon fonctionnement du marché intérieur, à savoir les transports et les échanges commerciaux entre les pays membres. Il y a deux changements d’heure dans l’année dont les dates sont les suivantes : 

  • Le passage à l'heure d'été a lieu le dernier dimanche de mars : on avance d’une heure, ce qui nous fait perdre une heure de sommeil ;
  • Le passage à l'heure d'hiver a lieu le dernier dimanche d'octobre : on recule d’une heure, ce qui nous fait gagner une heure de sommeil.

Depuis 1998, les dates de changement sont identiques au sein de l'Union Européenne.

Le saviez-vous

Le changement d'heure ne s'applique pas outre-mer (sauf pour Saint-Pierre-et-Miquelon où le changement intervient le dimanche 13 mars et le dimanche 6 novembre pour l’année 2022).

Une meilleure gestion de la consommation d’énergie 

L’heure d'été a été introduite en France métropolitaine dans le but d’économiser l'énergie. En effet, en décalant d’une heure, on vient profiter davantage de l’ensoleillement, et donc réduire les temps d'éclairage artificiel le soir

Cela vient en effet faire baisser la consommation des Français, des industries, des entreprises, des petits professionnels mais aussi des collectivités, et des villes, et donc réduire la facture annuelle

Une étude de l'ADEME (l’agence de la transition écologique) prouvait d’ailleurs en 2010 que les impacts actuels et futurs de l'heure d'été étaient et seraient positifs sur la consommation d'énergie et les émissions de CO2 en France, participant par la même occasion au ralentissement du réchauffement climatique : « Le changement d’heure permet des économies d’énergie et de CO2 réelles mais modestes, pour un coût quasi-nul de mise en œuvre ».

Bon à savoir

Pour vous engager dans la transition énergétique, le mieux est de souscrire une offre d’électricité verte. Chez Alpiq, nous vous proposons d’ajouter le pourcentage d’énergie verte de votre choix, de choisir la région et le mode de production.

Quel impact le changement d’heure va avoir sur notre facture énergétique ?

À l’heure actuelle, cette mesure permet une économie d’énergie peu importante. Selon l’étude de l’ADEME, le passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été avait induit en 2009 en France une baisse de 440 GWh de sa consommation d’électricité, soit 0,07 % de sa consommation annuelle. En revanche, en 2018, cette baisse n’était plus que de 351 GWh. Le changement d’heure est donc décrié comme peu efficace, et l’on parle de le supprimer bientôt en Europe. 

Des usages d’éclairage qui changent 

Même s’il a été prouvé, l’effet du passage à l’heure d’été sur la facture d’électricité est minime. En effet, l’éclairage ne représentant qu’environ 2 % de la consommation d’un foyer au tout électrique (chauffage, eau chaude sanitaire et cuisson), l’impact va donc être très peu important sur le montant total de sa facture d’énergie

De plus, le passage systématisé aux ampoules basse consommation et LED tend naturellement à réduire la consommation d’éclairage.

Une hausse des consommation de chauffage 

En outre, l’Union européenne précisait que « de ces économies, il faut déduire la consommation accrue d’énergie due au chauffage le matin au moment du changement d’horaire et la consommation de carburant supplémentaire engendrée par l’augmentation possible du trafic le soir quand il fait plus clair ». 

Quand on sait que le chauffage représente environ 60% de la consommation d’énergie d’un foyer, on voit que les économies sont finalement peu conséquentes. C’est d’autant plus vrai pour les foyers tous électriques qui se chauffent avec des radiateurs électriques, et cuisinent avec l’électricité. 

Bon à savoir

Une enquête de 2018 réalisée par la Commission européenne montrait que 84 % des Européens (sur 4,6 millions de personnes interrogées) étaient en faveur de la suppression du changement d’heure.

Vers la fin du changement d’heure ?

Cette mesure était à la base provisoire, en réponse au choc pétrolier qui avait fait exploser les prix de l’électricité à l’époque. Elle devait donc être supprimée mais elle a finalement été conservée.

Or, les eurodéputés avaient voté pour la suppression du changement d'heure en mars 2019. La décision devait être validée par chaque État membre de l'UE qui décidaient s'ils conservaient l'heure d'été ou l'heure d'hiver toute l'année dans leur pays. 

Avec l’arrivée de la pandémie de Covid-19, et depuis le mois dernier la guerre en Ukraine, cette décision a été reléguée à une échéance plus lointaine. Une source diplomatique du ministère des Affaires étrangères expliquait en effet que « le changement d’horaire saisonnier a fait l’objet de deux consultations publiques et de discussions au sein des institutions européennes qui n’ont pas abouti à ce stade à l’expression d’un consensus ».

Affaire à suivre…

Bon à savoir

En jouant sur les plages horaires, il est possible de réduire votre facture d’électricité. En optant une offre en heures pleines / heures creuses, vous pouvez décaler vos consommations en heures creuses, lorsque le prix du kWh est plus intéressant.

Sommaire