Comment calculer la consommation des ampoules LED?

Depuis le 1er septembre 2018, les ampoules halogènes, jugées trop énergivores sont interdites à la commercialisation (après l’interdiction des ampoules à incandescence à partir du 1er janvier 2013). À ce jour, les consommateurs ont alors le choix pour leur éclairage entre des ampoules fluocompactes (dites ampoules basse consommation) ou des ampoules LED (diodes électroluminescentes). Qu’est-ce qu’une LED et comment calculer sa consommation ?

Calcul de la consommation d’une ampoule LED

La consommation électrique d’une ampoule correspond au nombre de kWh consommés par celle-ci. Vous pouvez la calculer en multipliant le nombre de kWh consommés par l’ampoule et le prix du kWh d’électricité.

Par exemple, si vous utilisez une ampoule LED de 10 W, durant 3 heures par jour, vous obtenez sa consommation mensuelle grâce au calcul ci-dessous :

10 W/1000 (1 watt = 0,001 kWh) x 3 (heures par jour) x 30 (jours dans le mois) = 0,9 kWh/mois.

Il faut donc multiplier 0,9 par le prix du kWh d’électricité pour obtenir le coût de la consommation mensuelle d’une ampoule LED.

Bon à savoir 

La puissance en watts d’une ampoule LED est généralement exprimée de la façon suivante : « a W (b W) », comme par exemple : « 10 W (80 W) ». Cela signifie que l’ampoule consomme 10 W mais affiche les mêmes performances qu’une lampe classique de 80 W.

Le saviez-vous ? 

Chez Alpiq, nous vous proposons un prix du kWh réduit de 10 % par rapport au tarif bleu d’EDF. Si vous souhaitez réduire votre facture d’électricité et bénéficiez d’une offre sur-mesure, n’hésitez plus et souscrivez en ligne en quelques minutes seulement !

Pourquoi les ampoules LED consomment moins ?

La LED est un composant électronique qui permet de transformer l’électricité en lumière. Ces dernières consomment peu d’électricité et ont une durée de vie importante (pouvant aller jusqu’à 40 000 heures d’utilisation). C’est principalement la technologie utilisée dans ce type d’ampoules qui les rendent si performantes sur l’aspect énergétique, car elles nécessitent beaucoup moins d’électricité que des ampoules classiques pour fournir une quantité de lumière équivalente.

Comment choisir ses ampoules ?

Lorsque vous équipiez votre logement de lampes à incandescence, vous choisissiez vos ampoules en fonction des watts. Aujourd’hui, avec les LED, la quantité de lumière produite n’est plus directement liée à la puissance. Ce sont donc les lumens qui doivent guider votre choix. Voici, à titre informatif, un tableau d’équivalence entre la puissance d’une lampe à incandescence (exprimée en watts) et le flux lumineux (indiqué en lumens) pour obtenir une lumière équivalente avec une LED.

Puissance d’une lampe à incandescence (en watts)

15

25

40

60

75

100

150

200

Flux lumineux en Lumens pour une lumière équivalente

130

240

440

750

990

1420

2290

3220

Source : Ademe

Le saviez-vous ?

Vous pouvez également choisir votre stock d’ampoules en fonction de la « température de couleur » (le jaune (entre 2700 et 3500 kelvins (K)), le blanc (entre 3200 et 5000 K), le bleu (supérieur à 5000 K). Pour une chambre par exemple, optez pour une couleur chaude et reposante. Pour une cuisine ou une salle de bain, choisissez plutôt une couleur neutre ou froide, qui rendra vos spots plus dynamiques.

Quelle LED consomme le moins ?

Il existe 2 principaux types de LED :

  • Les LED « classiques » : elles ont un design très spécifique et ne ressemblent pas aux ampoules « traditionnelles » car la technologie LED ne permettait d’éclairer qu’un seul côté (d’où le fait qu’il y ait une partie opaque sur l’ampoule) ;
  • Les LED à filaments : leur design ressemble davantage à celui des ampoules à incandescence, elles sont plus esthétiques. La nouvelle technologie LED permet ainsi de disposer des puces LED dans un ensemble de filaments.

En matière de rendement, les deux modèles sont à peu près équivalents. Même si l’on constate que les LED à filaments sont nettement plus efficaces (avec un rendement de plus de 100 lumens/W) et donc, consomment légèrement moins que les LED classiques. 

Sommaire