Qu’est-ce que le développement durable ?

Né de la volonté des pays les plus industrialisés de rétablir une forme d’égalité entre tous les pays du monde, le développement durable est fondé sur trois piliers forts que sont l’économie, l’écologie et le social. Qu’est-ce que le développement durable, quels en sont les enjeux et les objectifs ? Détails.

Définition du développement durable

Le développement durable est défini comme étant « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs »

Cette notion rassemble 3 piliers fondamentaux : 

  • L’économie ;
  • L’écologie ; 
  • Le social.

Concrètement, le concept de développement durable représente un développement efficace sur le plan économique, qui reste socialement équitable et peut être soutenu sur l’aspect écologique.

Les origines du développement durable

Le concept de développement durable est né après la seconde guerre mondiale, dans un contexte de décolonisation visant à limiter l’écart entre les pays du « Nord » et les pays du « Sud ». Il s’est ensuite développé et construit au fil des années…

La conférence de Stockholm de 1972 organisée dans le cadre des Sommets de la Terre avait permis de poser progressivement les principes de préservation de l’environnement et la recherche d’un développement plus durable, incluant une dimension sociétale.

En 1987, la présidente norvégienne de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement, Gro Harlem Brundtland, rédige un rapport intitulé « Notre avenir à tous » dans lequel elle définit précisément pour la première fois ce qu’est le développement durable : « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

Parallèlement à cela, en 1992, le Sommet de Rio conduit à l’adoption de la convention sur la diversité biologique, les changements climatiques et la lutte contre la désertification. 

En 2000, les Nations unies adoptent 8 objectifs (appelés « Objectifs du Millénaire pour le Développement » ou OMD) visant à aider les pays du Sud à se développer, à lutter contre la pauvreté et la faim et à accéder à l’éducation, la santé et l’égalité des sexes... 

C’est finalement à l’occasion de la conférence de Rio de 2012 (appelée Rio 20) que les états membres se sont mis d’accord pour l’élaboration d’objectifs de développement durable. 3 années de négociation ont finalement abouti à l’adoption, le 25 septembre 2015, de 17 objectifs de développement durable.

Les objectifs du développement durable

En septembre 2015, 193 états membres de l’ONU (Organisation des nations unies), dont la France fait partie, se sont engagés dans un programme de développement durable qu’ils ont intitulé « Agenda 2030 ». Cet Agenda 2030 vise à atteindre 17 objectifs de développement durable d’ici l’année 2030.

Ces objectifs visent à couvrir la totalité des enjeux du développement durable comme le climat, la biodiversité mais aussi l’énergie et la pauvreté par exemple. Ils permettent également de définir une « feuille de route » universelle pour chacun des pays engagés

Voici la liste des 17 objectifs à atteindre à horizon 2030 :

  1. Pas de pauvreté : éliminer la pauvreté partout dans le monde ;
  2. Faim « zéro » : éliminer la faim dans le monde, améliorer la nutrition et la sécurité alimentaire ;
  3. Bonne santé et bien-être : donner à chaque individu les moyens de vivre une vie saine ;
  4. Éducation de qualité : s’assurer que chacun puisse accéder à une éducation de qualité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ;
  5. Égalité entre les sexes : autonomiser les femmes et les filles pour parvenir à une égalité des sexes ;
  6. Eau propre et assainissement : assurer l’accès à l’eau à tous et mettre en place une gestion durable des ressources en eau de la planète ;
  7. Énergie propre et d’un coût abordable : garantir à tous l’accès aux énergies durables, à un coût accessible ;
  8. Croissance économique et travail décent : promouvoir le plein emploi et un travail décent pour tous et assurer une croissance économique soutenue ;
  9. Industrie, innovation et infrastructure : encourager l’innovation et promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous ;
  10. Réduction des inégalités : réduire les inégalités entre les différents pays du monde ;
  11. Villes et communautés durables : proposer un accès aux établissement humains, sûrs et résilients, à tous ;
  12. Production et consommation responsables : développer des modes de production et de consommation plus durables ;
  13. Lutte contre les changements climatiques : prendre les mesures nécessaires pour lutter contre les effets du dérèglement climatique ;
  14. Vie aquatique : exploiter de manière durable les mers et les océans ;
  15. Vie terrestre : restaurer et préserver les écosystèmes terrestres ;
  16. Justice et paix : œuvrer à rendre les sociétés pacifiques et ouvertes au développement durable ;
  17. Partenariats : développer des partenariats pour atteindre les objectifs fixés.

La feuille de route du développement durable de la France

Pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre du programme « Agenda 2030 », chaque pays est libre de définir son propre plan d’actions en matière de développement durable. 

La France a ainsi bâti sa feuille de route sur 6 grands enjeux que sont :

  • Agir pour une transition juste, lutter contre les discriminations et les inégalités et garantir les mêmes libertés, les mêmes droits et les mêmes opportunités pour tous ;
  • Agir en faveur de la planète, du climat et de la biodiversité en favorisant la sobriété carbone des sociétés et l’économie des ressources naturelles ;
  • Inciter à l’évolution des comportements vers un mode de vie qui réponde aux défis du développement durable en s’appuyant notamment sur la formation et l’éducation ;
  • Instaurer le bien-être et la santé pour tous, et plus particulièrement grâce à une agriculture et une alimentation saines et durables ;
  • Faire participer les citoyens à l’atteinte des objectifs de développement durable ;
  • Œuvrer au niveau européen et à l’international, en faveur de la paix, de la solidarité et de la transformation durable des sociétés.
Bon à savoir

Vous pouvez participer à votre niveau au développement durable en choisissant par exemple de souscrire une offre d’électricité verte. Chez Alpiq par exemple, vous définissez la part d’électricité verte dans votre contrat (de 0 à 100 %). Et en plus, vous réduisez le montant de votre facture d’électricité en bénéficiant d’une remise de 4 % sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés de vente.

Sommaire