Comment isoler la porte d'entrée ?

Les ouvrants représentent 10% à 15% des pertes de chaleur d’une maison selon l’Ademe. C’est la raison pour laquelle il est important d’en assurer l’isolation. S’il on pense souvent à l’isolation des fenêtres, on est moins regardant sur la porte d’entrée. Pourtant, il est facile de l’isoler pour améliorer l’efficacité énergétique de son logement. Comment faire ? Alpiq vous dit tout.

Pourquoi isoler la porte d’entrée ?

L’isolation de la porte d’entrée induit un gain de confort thermique mais aussi de tranquillité. En effet, en repensant l’isolation on peut lutter contre l’entrée du froid dans la maison mais aussi faire barrage aux bruits parasites venus de l’extérieur.

Se protéger du froid 

La porte d’entrée est souvent un pont thermique. Elle laisse passer la chaleur par les interstices comme le bas de porte, la boîte aux lettres ou le trou de la serrure. Son matériau n’est pas toujours isolant. Résultat ? Cela fait grimper la facture de chauffage.

Limiter les nuisances sonores 

En outre, une porte mal isolée est souvent perméable au son. Elle laisse passer les nuisances sonores venues de la rue. En renforçant l’isolation, on peut donc gagner en confort acoustique. 

Rendre votre maison plus écologique 

Isoler la porte d’entrée permet de limiter la consommation énergétique de votre logement. Ce faisant vous pouvez améliorer les performances de votre maison ou appartement. Votre logement pourra ainsi témoigner d’une meilleure étiquette au diagnostic de performance énergétique (DPE).

Bon à savoir

Dans une optique de vente du bien immobilier, c’est un argument de vente. En effet, selon le site Seloger.com 87% des acquéreurs accordent de l’importance à la classe énergétique d’un logement.

Comment bien isoler sa porte d’entrée ?

Pour bien isoler, il faut regarder les différentes sources de pertes de chaleur : 

  • Le bas de porte ;
  • L’encadrement ; 
  • Le corps de la porte. 

Ces conseils peuvent également s’appliquer à la porte du garage ainsi qu’à une porte de service donnant sur le jardin.

Isoler le bas de porte 

Le bas de porte laisse la chaleur s’échapper. Pour éviter cela, on peut installer un boudin de bas de porte ou une brosse. Il faudra compter environ 5 euros pour un boudin premier prix. On les trouve en grande surface.

Isoler l’encadrement 

L’encadrement de la porte est également une zone de rupture qui constitue un pont thermique. Pour bien l’isoler, vous pouvez utiliser des joints :

  • En métal 
  • En silicone. 

Vous en trouverez dans les magasins de bricolage. Comptez 20 € pour 25 mètres pour du silicone. 

Isoler le battant 

En installant une plaque d’isolant directement contre la porte, on peut améliorer l’étanchéité à l’air de la maison. Pour profiter d’un isolant phonique et thermique performant, privilégiez des matériaux comme le liège ou de chanvre.  

Ces isolants écologiques vous coûteront entre 10 € et 30 € du m2 en fonction du fabricant.

Remplacer la vitre par du double vitrage

Si votre porte présente une fenêtre simple, il convient de la remplacer par du double vitrage. Ainsi, on réduit les échanges thermiques liés à la surface vitrée. Il faudra compter entre 150 € et 230 € le m2. 

Bon à savoir

Si vous ne voulez pas changer la fenêtre et la remplacer par du double vitrage, vous pouvez opter pour des filtres thermiques autocollants. Moins chers, ils seront moins efficaces. Cela peut être une solution d’appoint.

Remplacer la porte d’entrée

Si la porte d’entrée est trop vieille, il vaut mieux la remplacer. Pour une porte bien isolée, pensez à regarder le matériau qui la compose. Une porte en aluminium n’est pas préconisée. En effet, elle laissera passer la chaleur en hiver. 

Pour une isolation thermique et phonique performante, privilégiez des matériaux comme : 

  • Le bois. Plus onéreux, il est aussi plus durable. Côté prix, comptez 1500 € ; 
  • Le PVC. Abordable, il est moins écologique. Il faudra débourser 300 €. 

Avant de vous décider, comparez les devis. Selon l’artisan, ils peuvent varier du simple au double. 

A noter : Le changement de porte d’entrée modifie l’aspect extérieur du bâtiment. Dans certaines communes, il faudra faire une déclaration en mairie avant d’entamer les travaux. Vous devrez respecter les normes d'urbanisme en vigueur. Certains types de porte ou une couleur peuvent vous être imposés. Pour vous renseigner, il faudra consulter le PLU (Plan Local d'Urbanisme).

Quelles sont les aides pour remplacer ou isoler la porte d’entrée ?

A l’inverse de l’isolation des combles ou du changement de fenêtre, il n’y a pas d’aides à la rénovation dédiée à l’isolation de la porte d’entrée. Vous ne pourrez donc pas demander MaPrimeRénov’ ou encore la Prime Certificats d’Economies d’Energie (CEE) pour cette opération de travaux.

L’éco-PTZ

Dans le cadre d’un bouquet de travaux, vous pouvez utiliser l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour remplacer ou mieux isoler la porte. Ce crédit bancaire présente un taux d’intérêt à 0%. Ouvert à tous, son montant maximal peut aller jusqu’à 50 000 € remboursables sur 20 ans. Pour en bénéficier, il faudra faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

La TVA travaux 

En outre, si vous faites appel à un professionnel, vous pourrez bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5% ou à 10%. Il s’appliquera sur la main d’œuvre et le matériel.

Les aides locales 

Certaines collectivités locales proposent des subventions à leurs administrés. N’hésitez pas à vous renseigner en mairie ou auprès du département ou de la Région pour connaître les différents programmes d’aides auxquels vous pouvez prétendre.

Sommaire