Faut-il éteindre sa chaudière la nuit ?

Dans un contexte de sobriété énergétique où chacun est appelé à réduire sa consommation d’énergie, vous vous interrogez peut-être sur l’intérêt que peut représenter le fait d’éteindre votre chaudière la nuit. Est-ce une bonne idée ? Réponse dans cet article.

Pourquoi arrêter son chauffage la nuit ?

Face au risque de pénurie d’énergie cet hiver, le gouvernement a appelé l’ensemble des acteurs (collectivités, entreprises mais aussi citoyens) à réduire leur consommation d’énergie dans le but d’alléger le réseau public de distribution et d’éviter des coupures d’électricité.

Selon l’ADEME (l’Agence de la transition écologique), le chauffage représente 66 % de la consommation d’énergie globale d’un ménage. Or, baisser la température dans votre logement d’1 degré vous permet de réaliser 7 % d’économies d’énergie. Couper votre chauffage la nuit peut-il alors vous permettre de réaliser encore plus d’économies ?

Éteindre sa chaudière la nuit : une bonne idée ?

Pour réduire votre consommation de chauffage, vous disposez de plusieurs solutions, dont celle de couper votre chauffage la nuit. Oui mais voilà, cette option n’est pas adaptée à toutes les situations. 

Si votre logement est équipé de radiateurs électriques, d’une pompe à chaleur ou d’un poêle à bois, c’est l’isolation de votre maison ou votre appartement qui détermine s’il est oui ou non intéressant de couper votre chauffage la nuit. En effet, mieux votre logement est isolé, plus il conserve la chaleur à l’intérieur et moins les températures baissent dans les différentes pièces. Dans ce cas, vous pouvez alors envisager de couper votre chauffage la nuit afin de réduire votre consommation d’énergie, et donc, le montant de votre facture.

En revanche, si votre logement est mal isolé, il est alors préférable de baisser votre chauffage la nuit plutôt que de l’éteindre complètement, sinon les températures risquent de chuter à l’intérieur de votre logement et le coût en énergie pour obtenir à nouveau une température confortable sera trop élevé.

Qu’en est-il si vous êtes équipé d’une chaudière ? 

Quel que soit le modèle de votre chaudière : au gaz, au fioul, au bois, il est fortement recommandé de ne pas l’éteindre la nuit. Tout simplement parce que la rallumer à votre réveil nécessiterait plus d’énergie que celle que vous auriez économisée en coupant votre équipement toute la nuit. De plus, en coupant votre chaudière, vous risquez de perdre tous les réglages paramétrés par le technicien à l’occasion de l’entretien annuel. 

Conclusion, n’éteignez pas votre chaudière la nuit.

Quand éteindre sa chaudière ?

Il existe deux raisons principales pour lesquelles vous pourriez vouloir arrêter votre chaudière : pour réaliser des économies d’énergie ou pour des raisons de sécurité, afin d’éviter une fuite durant une absence prolongée par exemple.

Or, il faut savoir que tous les modèles de chaudières, même les plus anciens, sont équipés d’un système de mise en sécurité qui s’active en cas de défaut de l’appareil. Il n’est donc pas nécessaire de couper votre chaudière (sauf si vous quittez votre logement pour plusieurs mois par exemple). D’autant plus que, grâce à l’obligation de faire entretenir votre chaudière chaque année par un professionnel qualifié, vous pouvez généralement être rassuré quant au bon fonctionnement de votre appareil.

Concernant les économies d’énergie, sachez qu’arrêter votre chaudière est rarement rentable car l’hiver, il est préférable de laisser votre chaudière allumée pour éviter qu’elle ne gèle quand les températures baissent fortement. De plus, l’énergie nécessaire pour chauffer à nouveau votre logement serait bien plus importante que les économies réalisées. 

Éteindre votre chaudière est également peu rentable l’été car il vous suffit de mettre votre chaudière en mode « été » pour ne pas consommer d’énergie en chauffage durant la période estivale.

En conclusion, le seul moment où il pourrait être judicieux d’arrêter votre chaudière est durant une absence prolongée à l’occasion des vacances d’été (si vous partez plusieurs mois par exemple).

Sachez qu’il peut également être nécessaire d’éteindre votre chaudière dans le cadre d’une intervention spécifique par exemple : changer une pièce détachée, résoudre un dysfonctionnement, désembouer le circuit de chauffage, etc.

Comment éteindre sa chaudière ?

Dans le cas où vous avez réellement besoin d’éteindre votre chaudière, assurez-vous que celle-ci n’est pas en fonctionnement au moment où vous la couperez (que vous ne chauffez pas votre logement et que vous n’utilisez pas d’eau chaude sanitaire). Une fois que le brûleur de la chaudière est coupé et que vous êtes sûr que celle-ci n’est pas en fonctionnement, vous pouvez appuyer sur le bouton de mise à l’arrêt de votre appareil. Par sécurité, coupez également l’arrivée de combustible (l’arrivée de gaz par exemple).

Si votre chaudière en est équipée : placez-la en mode « été » (aussi appelé mode « veille ») durant la période estivale. Ce mode permet à votre chaudière de consommer un minimum d’énergie. 

De même, si vous avez la possibilité de passer votre chaudière en mode « production d’eau chaude sanitaire » et de couper uniquement la fonctionnalité liée au chauffage, vous pouvez le faire durant l’été.

Bon à savoir

Vous voulez réduire le montant de votre facture d’énergie ? Souscrivez une offre d’électricité moins chère. Chez Alpiq par exemple, vous bénéficiez d’une remise de 4 % sur le prix du kWh HT par rapport au tarif bleu d’EDF.

Sommaire