Comment choisir son contrat d’électricité pour sa maison secondaire ?

Au 1er janvier 2020, on comptait plus de 3,6 millions de résidences secondaires en France. Si vous faites partie de ces heureux propriétaires, vous cherchez certainement à réduire les frais liés à votre habitation occasionnelle, et notamment en ce qui concerne vos contrats d’énergie. Alpiq vous explique comment choisir un contrat d’électricité adapté pour votre maison secondaire.

Modalités de souscription

Il n’existe pas de contrats d’électricité spécifiques pour une résidence secondaire. Pour souscrire un abonnement pour votre habitation occasionnelle, les modalités de souscription sont identiques à celles que vous avez suivies dans le cadre du contrat pour votre résidence principale. 

Ainsi, lorsque vous souhaitez alimenter votre maison secondaire en électricité, il vous suffit de réaliser les étapes suivantes : 

  • Comparer les différentes offres de fourniture d’électricité disponibles sur le marché ;
  • Souscrire l’offre qui vous convient auprès du fournisseur de votre choix.

Le fournisseur que vous aurez choisi se chargera de prendre contact avec le gestionnaire du réseau Enedis pour procéder à la mise en service du compteur électrique. 

Si vous venez de faire construire votre résidence secondaire, il vous faudra au préalable relier l’installation électrique de votre habitation au réseau de distribution public. Pour cela, formulez une demande de raccordement électrique auprès du gestionnaire Enedis en amont, afin de pouvoir réaliser les travaux de raccordement avant de séjourner dans votre logement occasionnel.

Choisir son offre d'électricité

Depuis la libéralisation du marché de l’énergie, sachez que vous avez la possibilité de choisir librement votre fournisseur d’électricité et que vous n’êtes plus obligé de souscrire une offre auprès du fournisseur historique EDF.

Et s’il n’existe pas d’offres dédiées aux logements secondaires, vous avez tout de même la possibilité de choisir une offre adaptée à vos besoins. 

Pour choisir une offre d’électricité qui vous correspond, il est essentiel de prendre en compte un certain nombre d’éléments comme par exemple : 

  • Les caractéristiques du logement : la superficie, la zone géographique (qui permettent de quantifier vos besoins en consommation électrique) ;
  • Le nombre d’équipements électriques dont vous disposez dans la maison (qui permettent de déterminer la puissance souscrite dont vous avez besoin au compteur) ;
  • Le nombre d’occupants présents lorsque vous résidez dans le logement (plus vous êtes nombreux à loger dans la maison en même temps, plus vos besoins en énergie sont grands) ;
  • La fréquence à laquelle vous vous rendez dans votre maison secondaire (si c’est très occasionnel ou plutôt régulièrement) ;
  • Les moments de l’année où vous occupez votre habitation occasionnelle (les besoins en électricité sont plus importants l’hiver par exemple), etc.

L’ensemble de ces critères vont vous permettre de déterminer l’offre la mieux adaptée pour vous. 

Une fois tous ces éléments identifiés, il vous suffit de comparer les offres selon différents critères : 

  • Le prix de l’abonnement : déterminé à la signature du contrat, ce dernier reste fixe durant toute la durée de l’abonnement. Dans le cadre d’une résidence secondaire, il peut être intéressant de choisir un contrat d’électricité avec un prix de l’abonnement peu élevé puisque vous ne serez pas présent dans le logement chaque mois de l’année ;
  • Le prix du kWh d’électricité : il varie selon l’offre et les options que vous choisissez. Si vous optez pour une offre à prix fixe, il reste fixe durant toute la durée du contrat ; si vous optez pour une offre indexée sur les tarifs réglementés de vente (TRV), il évolue en fonction du tarif bleu d’EDF ; enfin, si vous souscrivez l’option heures pleines/heures creuses, le prix du kWh est plus intéressant sur les créneaux « heures creuses » que sur les créneaux « heures pleines » ;
  • La qualité du service client : même si vous ne logez dans votre maison secondaire qu’occasionnellement, pouvoir compter sur votre fournisseur d’électricité est essentiel. Pensez donc à ne pas négliger la qualité du service client proposée par le fournisseur lorsque vous faites votre choix (surtout si vous devez gérer certaines démarches à distance) ;
  • La fourniture d’une électricité verte : dans un contexte de transition écologique, souscrire une offre d’électricité verte pour votre résidence secondaire peut être important pour vous. Chez Alpiq par exemple, vous définissez vous-même la part d’électricité verte dans votre contrat (de 0 à 100 %).
Bon à savoir

Vous souhaitez réduire le montant de votre facture d’électricité pour votre maison secondaire ? En souscrivant chez Alpiq vous bénéficiez d’une remise de 4 % sur le prix HT du kWh d’électricité par rapport aux TRV.

Précautions longues absences

Lorsque vous n’occupez pas votre logement secondaire durant une longue période, il est important d’adopter certains réflexes pour éviter de payer des frais d’énergie inutilement : 

  • Coupez les disjoncteurs qui ne serviront pas durant votre absence ;
  • Actionnez le mode hors gel si vous en avez un et que vous n’occupez pas votre maison secondaire durant l’hiver ;
  • Coupez votre chauffe-eau pour empêcher qu’il ne chauffe inutilement ;
  • Stoppez l’arrivée de gaz et d’eau pour éviter les fuites ;
  • Fermez bien tous les volets de votre logement pour l’isoler au maximum, etc.

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, vous êtes libre de résilier votre contrat d’électricité quand bon vous semble, sans préavis, ni frais de résiliation. Cela peut donc vous sembler intéressant de résilier votre contrat, ne serait-ce que pour ne pas payer les frais d’abonnement les mois où vous n’occupez pas le logement. Mais attention, si les démarches de résiliation ou de souscription auprès d’un fournisseur d’électricité sont totalement gratuites, n’oubliez pas de prendre en compte les frais de mise en service du compteur par le gestionnaire du réseau Enedis. Lorsque vous souscrivez une nouvelle offre d’électricité, Enedis vous facture systématiquement des frais d’ouverture de compteur, et ce, quel que soit le fournisseur que vous choisissez. 

Bon à savoir

Comptez 14,18 € TTC de frais de mise en service du compteur (en tarif standard) facturés par Enedis pour ouvrir votre compteur électrique à la souscription d’une nouvelle offre d’électricité. 

Sommaire