Quel est le montant de la consommation moyenne d’électricité par mois ?

L’électricité est présente dans tous les logements. Or, le montant des factures d’électricité sont parfois très disparates d’un ménage à un autre. Comment l’expliquer ? Quels sont les critères à prendre en compte dans le calcul de la consommation moyenne d’électricité mensuelle ? Alpiq répond à vos questions.

Quels sont les critères de calcul de la consommation électrique d’un logement ?

Vos factures d’électricité correspondent à la consommation d’électricité que vous consommez chaque mois. Plus cette dernière est importante, plus vos factures sont élevées. Or, votre consommation d’électricité dépend de plusieurs critères, et il est indispensable d’en avoir conscience. Voici les éléments que vous devez prendre en compte dans le calcul de votre consommation d’énergie mensuelle : 

  • La superficie de votre logement (et notamment le nombre de pièces) ;
  • Le nombre de personnes résidant dans le logement ;
  • Le nombre d’appareils électriques branchés et utilisés ;
  • La performance énergétique de chaque appareil électrique présent ;
  • La fréquence d’utilisation des appareils électriques ;
  • Vos habitudes de consommation (toute la journée ou plutôt soirs et weekends) ;
  • Le type d’installation pour le chauffage et l’eau chaude (au gaz, électrique, ou autre) ;
  • Les performances énergétiques de votre logement (et notamment l’isolation).

C’est l’association de ces différents facteurs qui expliquent que la consommation d’électricité moyenne d’un ménage peut varier d’un logement à un autre, voire même d’un mois sur l’autre.

Par exemple, un logement bien isolé sera par définition moins énergivore. Vous consommez moins d’énergie si vous n’êtes présent dans votre logement que les soirs et les weekends plutôt que tous les jours. De même, votre consommation sera plus élevée si les appareils électriques qui équipent votre maison ou votre appartement ne sont pas efficaces sur l’aspect énergétique.

De quoi dépend votre facture moyenne d’électricité par mois ?

Si le montant de votre facture d’électricité dépend directement de votre consommation, ce dernier varie également selon les modalités de votre contrat : 

  • L’option tarifaire : si vous optez pour l’option « Heures pleines/Heures creuses », le prix du kWh d’électricité est moins cher sur les périodes dites « creuses » ;
  • Le prix du kWh (et de l’abonnement) : selon le fournisseur et l’offre que vous choisissez, le prix et celui de l’abonnement d’électricité varient et peuvent être plus ou moins élevés selon les conditions tarifaires du fournisseur ;
  • La puissance souscrite au compteur : plus la puissance que vous souscrivez pour votre compteur est élevée, plus le montant de l’abonnement mensuel augmente. Il est donc essentiel de souscrire une puissance au compteur adaptée à vos besoins.
Bon à savoir

Lorsque vous souscrivez chez Alpiq, nous seulement vous payez le prix du kWh d’électricité 4 % moins cher que le tarif réglementé, mais vous bénéficiez aussi des conseils de nos experts pour personnaliser votre offre en fonction de vos besoins, et donc faire des économies !

Quels sont les principaux postes de consommation d’électricité ?

Il existe trois postes principaux à prendre en compte dans la consommation électrique d’un ménage : 

  • Le chauffage (pour un logement chauffé à l’électrique) ;
  • L’eau chaude sanitaire ;
  • L’électroménager et l’éclairage.

Le chauffage comme principal poste de consommation d’électricité

Saviez-vous que les besoins journaliers moyens par personne sur une année sont de 56 litres d’eau à 40°C (à plus ou moins 23 litres), ce qui correspond à 35 litres d’eau à une température de 55°C (à plus ou moins 14 litres). Or, si votre logement est équipé d’un chauffe-eau électrique, cela aura un impact direct sur votre facture d’électricité.

Consommation moyenne des appareils électroménagers

La consommation en électricité d’un appareil électroménager dépend essentiellement de son efficacité énergétique (indiquée selon l’étiquette énergie). Selon l’ADEME, voici un tableau comparatif de la consommation moyenne des appareils électriques les plus courants dans un logement : 

Appareil électrique

Consommation annuelle pour un appareil peu performant

Consommation annuelle pour un appareil très performant

Combiné réfrigérateur et congélateur (275 litres)

245 kWh

125 kWh

Lave-linge (8 kg)

195 kWh

150 kWh

Lave-vaisselle (12 couverts)

225 kWh

175 kWh

Ordinateur

85 kWh

20 kWh

Téléviseur (100 cm)

145 kWh

55 kWh

10 ampoules (60 W)

450 kWh 

70 kWh

Le saviez-vous ?

L’ADEME estime qu’un ménage très équipé en appareils électriques consomment en moyenne 700 kWh/an contre 400 kWh/an pour une famille peu équipée.

Concernant l’éclairage, aujourd’hui vous pouvez trouver des lampes économes et performantes comme par exemple : 

  • Des lampes fluocompactes (LFC) : elles consomment peu d’électricité et ont une longue durée de vie (environ 8000 heures) ;
  • Des lampes à LED : c’est la meilleure solution d’éclairage pour diminuer le montant de votre facture d’électricité car elles sont très économes sur l’aspect énergétique et peuvent durer jusqu’à 40 000 heures.

Répartition de la consommation des ménages

Dans son rapport « Comment agir pour la planète » publié en 2019, l’ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) estime que la consommation électrique moyenne d’un ménage français se répartie de la façon suivante : 

Poste

Répartition

Chauffage

27,6 %

Froid et lavage

18,5 %

Multimédia et informatique

13,5 %

Eau chaude sanitaire

12,8 %

Cuisson

7,8 %

Éclairage 

5,6 %

Ventilation

1,7 %

Autres (cafetière, aspirateur, etc.)

12,1 %

Comment estimer sa consommation électrique ?

Estimer votre consommation d’électricité vous permet d’anticiper le montant de votre facture d’électricité mensuelle. Pour se faire, le médiateur national de l’énergie (MNE) met à la disposition des clients particuliers un outil en ligne qui permet d’estimer sa consommation d’électricité. Le principe est simple, il vous suffit de renseigner des informations sur votre logement : 

  • Votre commune et votre code postal ; 
  • Le type d’habitation (maison ou appartement) ;
  • La surface habitable ; 
  • Le nombre de personnes qui vivent dans le logement ;
  • Le type de chauffage (électrique ou non) ; 
  • Les équipements électriques du logement, etc.

En fonction de ces éléments, l’outil détermine, selon des estimations calculées à partir de données de consommation moyennes, votre consommation annuelle d’électricité.

Bon à savoir

Vous souhaitez souscrire une offre d’électricité adaptée à vos habitudes de consommation ? Lorsque vous souscrivez chez Alpiq, nous analysons, si vous le souhaitez, votre historique de consommation et sommes en mesure de vous proposer un contrat sur-mesure afin de réduire le montant de votre facture moyenne d’électricité chaque mois.

Les questions autour de la consommation électrique

  • Comment analyser sa consommation électrique ? image description

    Pour pouvoir analyser votre consommation électrique et donc déterminer le montant de votre prochaine facture d’électricité, vous devez prendre en compte un certain nombre de critères dans votre calcul. En effet, l’estimation de votre consommation annuelle, et donc de votre facture d’électricité, dépend de plusieurs critères comme par exemple la surface de votre logement (plus la surface est grande, plus votre consommation est élevée), mais aussi le nombre de personnes occupant le logement (une personne seule consommera moins d’électricité qu’un couple avec deux enfants par exemple), ou encore le type de chauffage dont votre logement est équipé (au gaz, à l’électricité…). Mais le calcul du montant de votre facture dépend également de l’offre d’électricité que vous choisissez, et notamment du prix du kWh (certaines offres vous permettent par exemple de bénéficier d’un prix réduit par rapport aux tarifs réglementés de vente). Pour anticiper au mieux votre consommation électrique, n’hésitez pas à réaliser une estimation de votre consommation grâce à certains outils en ligne comme la calculette mise à disposition par le Médiateur national de l’énergie par exemple.

    • Comment surveiller ma consommation électrique ? image description

      Face à la flambée du prix de l’énergie, mieux maîtriser sa consommation d’électricité est devenu essentiel pour faire des économies. Le meilleur moyen pour un ménage de surveiller sa consommation électrique est d’être équipé d’un compteur nouvelle génération Linky. En effet, grâce au nouveau boîtier connecté, vous pouvez consulter sur votre espace client (celui de votre fournisseur ou du gestionnaire du réseau public Enedis), vos données de consommation détaillées (chaque mois, chaque semaine, chaque jour et même chaque heure). Linky vous offre également de nombreux autres avantages et notamment la possibilité de souscrire une offre d’électricité spéciale Linky qui vous permet de bénéficier d’un prix plus avantageux que les tarifs réglementés de vente. 

      • Quels sont les appareils électriques les plus énergivores ? image description

        En France, près d’un tiers des logements sont équipés d’un chauffage électrique et ce mode de chauffage peut représenter jusqu’à 40 % de la consommation électrique totale d’un ménage en hiver. Viennent ensuite les équipements électroménagers. Le réfrigérateur est l’appareil le plus énergivore avec une consommation moyenne estimée à 200 kWh par an. Le sèche-linge vient en seconde position et consomme généralement deux fois plus d’électricité que votre lave-linge dans votre maison. Le lave-vaisselle représente également une part importante de votre facture globale d’électricité car c’est un appareil souvent très utilisé : en moyenne, un ménage français se sert 3 à 5 fois par semaine de son lave-vaisselle. Enfin, les équipements de cuisson comme les plaques de cuisson et le four sont également particulièrement énergivores. Pour réduire le montant de votre facture, pensez à vous équiper d’appareils performants sur le plan énergétique et à adapter votre utilisation. Souscrivez également une offre d’électricité moins chère avec un prix du kWh réduit par rapport au tarif bleu d’EDF.

        Sommaire