Quels sont les différents types de chauffage ?

Le chauffage représente 66 % de la consommation énergétique d’un ménage en moyenne. Il est donc essentiel de bien choisir son mode de chauffage afin de mieux maîtriser son budget. Mais aujourd’hui les types de chauffage disponibles sont variés et il est parfois difficile de s’y retrouver. Quels sont les différents types de chauffage à votre disposition ? Alpiq fait le point avec vous.

Le chauffage au gaz

Le chauffage au gaz est très répandu en France et peut être installé chez vous sous différentes formes comme par exemple : 

  • Une chaudière à condensation : c’est un modèle fiable, robuste et efficace, surtout cumulé avec des émetteurs basse température (radiateurs à chaleur douce ou plancher chauffant par exemple). Il peut également être associé à un système de chauffage à énergie renouvelable (comme le solaire thermique par exemple) ; 
  • Une chaudière à micro-cogénération :  elle est relativement coûteuse à l’achat car elle est performante et produit également de l’électricité qui est soit consommée sur place ou alors injectée dans le réseau électrique. 

Quels sont les avantages et les inconvénients du chauffage au gaz ?

Avantages

Inconvénients

-Le prix du gaz en France est moins cher que celui de l’électricité, c’est donc un mode de chauffage rentable ;

-Un approvisionnement fiable qui ne peut pas être interrompu (à l’inverse d’un chauffage électrique en cas de coupure de courant par exemple) ; 

-Contrairement à d’autres types de chauffage (à bois par exemple), le chauffage au gaz permet une combustion propre, et ne dégage ni odeurs, ni cendres, ni fumées ;

-Le chauffage au gaz ne nécessite pas d’avoir d’espace de stockage pour le combustible (à l’inverse du chauffage au bois par exemple) ;

-Un entretien simplifié (notamment par rapport au chauffage au bois) ;

-C’est un mode de chauffage qui permet d’obtenir une chaleur homogène dans toutes les pièces de la maison.

-Le gaz est un combustible inflammable, qui peut donc être dangereux s’il est mal utilisé ;

-Un contrôle annuel est obligatoire chaque année pour s’assurer que l’installation est aux normes ;

-C’est un mode de chauffage qui n’est pas accessible à tous en France car certaines zones géographiques ne sont pas desservies par le réseau public ;

-Le prix du gaz est très volatile ; 

-Le chauffage au gaz est amené à disparaître suite aux dernières normes en vigueur (RE2020) visant à limiter l’installation de systèmes de chauffage au gaz dans les logements neufs.

Le chauffage au fioul

Le chauffage au fioul est un type de chauffage encore utilisé par de nombreux Français. Pour autant, le fioul est une énergie très controversée. Il existe différents types d’équipements pour chauffer votre logement au fioul : 

  • La chaudière au fioul classique : le fioul entre en combustion et chauffe le liquide de chauffage ; 
  • Le poêle au fioul : s’il n’est pas cumulé à un système de chauffage central, le poêle diffuse la chaleur dans la pièce par convection et rayonnement ;
  • La chaudière fioul à condensation : son fonctionnement est le même qu’une chaudière classique sauf que la fumée est réutilisée pour augmenter le rendement du dispositif.

Quels sont les avantages et les inconvénients du chauffage au fioul ?

Avantages

Inconvénients

-Un bon rendement grâce à un pouvoir calorifique important ; 

-Ce modèle de chauffage s’adapte très bien à des grandes pièces ;

-Un entretien simple : il suffit de faire remplir la cuve à fioul une à deux fois par an par un professionnel ; 

-Le chauffage au fioul est très utile notamment pour les logements qui ne sont pas raccordés au réseau public.

-Le prix du fioul est très fluctuant et peut varier d’un mois sur l’autre ;

-C’est un mode de chauffage polluant qui émet des quantités importantes de CO2 ;

-L’installation nécessite des travaux importants et est relativement encombrante ; 

-Le chauffage au fioul ne vous permet pas d’être éligible à une aide à la rénovation énergétique ;

-Le fioul est destiné à disparaître suite aux dernières réglementations visant l’interdiction d’installer de nouvelles chaudières au fioul dans les logements neufs d’ici le 1er juillet 2021 et dans les logements anciens d’ici le 1er janvier 2022.

Le chauffage électrique

L’installation d’un chauffage électrique est relativement accessible. En revanche, c’est un mode de chauffage plus coûteux à l’usage. C’est pour cette raison que vous ne pouvez envisager ce mode de chauffage que si votre logement est particulièrement bien isolé, et de préférence si vous l’associez à des émetteurs équipés de système de programmation. 

L’efficacité du chauffage électrique dépend essentiellement du type d’émetteurs de chaleur que vous choisissez : convecteurs, radiateurs à inertie, ou à accumulation, plancher chauffant, etc.

Quels sont les avantages et les inconvénients du chauffage électrique ?

Avantages

Inconvénients

-Une installation simple et peu coûteuse ;

-Un entretien peu contraignant ; 

-Un mode de chauffage écologique ;

-Contrairement à d’autres types de chauffage, le chauffage électrique n’implique pas de combustion et ne génère donc ni fumées, ni cendres, ni odeurs ;

-Un large choix d’émetteurs de chaleur disponibles (radiateur, plancher chauffant, convecteur, etc.) ;

-Une installation sure et sécurisée dès lors que les normes sont respectées ; 

-Une régulation du chauffage simplifiée et facile à réaliser.

-Un tarif de l’électricité relativement élevé comparé à d’autres énergies et régulièrement en hausse ; 

-Un mode de chauffage qui s’adapte mal aux grandes pièces et pas du tout aux logements peu isolés ;

-Une chaleur pas toujours homogène selon le type d’équipement ;

-Un mode de chauffage qui a tendance à assécher l’air ambiant.

Bon à savoir 

Vous voulez réaliser des économies et réduire votre facture d’électricité ? Optez pour une offre d’électricité moins cher. Chez Alpiq par exemple, le prix HT du kWh d’électricité est toujours en dessous du tarif réglementé !

Le chauffage solaire

Le chauffage solaire se développe de plus en plus. Il s’agit d’un mode de chauffage qui produit de la chaleur grâce à une énergie renouvelable : les rayonnements du soleil. C’est un système relativement coûteux à l’achat mais qui peut se révéler particulièrement économe à l’usage. Il permet généralement de couvrir entre 20 et 50 % des besoins en chauffage et d’eau chaude sanitaire d’un ménage. 

Quels sont les avantages et les inconvénients du chauffage solaire ?

Avantages

Inconvénients

-Le solaire est une énergie renouvelable peu polluante et gratuite ;

-Ce mode de chauffage offre un très bon rendement ;

-Un système de chauffage solaire nécessite peu d’entretien ;

-Permet à la fois de couvrir les besoins en chauffage mais aussi en eau chaude sanitaire.

-Un autre système de chauffage d’appoint est indispensable ; 

-Rendement hétérogène selon les régions et la saison (rendement plus important dans les régions ensoleillées et l’été) ;

-Un système très coûteux à installer.

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois peut se révéler être une bonne solution pour concilier efficacité énergétique, confort et maîtrise de votre budget énergie. En revanche, il ne s’adapte pas à toutes les situations. Il existe plusieurs types de chauffage au bois disponibles : 

  • L’insert (ou le foyer fermé) : bien plus performant qu’une cheminée ouverte traditionnelle, la plupart des modèles fonctionnent avec des bûches mais certains peuvent fonctionner avec des granulés ; 
  • Le poêle à bûches, à granulés ou à accumulation : ils sont généralement moins chers, mais le prix varie beaucoup selon l’esthétique du modèle ;
  • La chaudière à bûches ou à accumulation : elle permet une combustion du bois complète et les modèles les plus récents sont peu polluants et très efficaces sur le plan énergétique (et donc économes).

Quels sont les avantages et les inconvénients du chauffage au bois ?

Avantages

Inconvénients

-C’est un mode de chauffage particulièrement économique ;

-Le bois est un combustible renouvelable ;

-En choisissant le chauffage au bois vous pouvez être éligible à une aide à la rénovation énergétique.

-La combustion doit impérativement être réalisée dans de bonnes conditions, au risque qu’elle émette une grande quantité de polluants ;

-Le coût global de l’installation peut se révéler coûteux ;

-Se chauffer au bois nécessite d’avoir une capacité de stockage pour le combustible (bûches ou granulés) ;

-Les chaudières à bois doivent impérativement être entretenues chaque année (l’entretien est fortement recommandé pour les autres types d’équipements).

La pompe à chaleur

Une pompe à chaleur (PAC) est relativement coûteuse à l’achat mais se révèle très performante sur l’aspect énergétique et très économe à l’usage. Selon le modèle choisi, il peut être nécessaire de l’associer à un système de chauffage d’appoint.

Il en existe deux types différents : 

  • La pompe à chaleur air-air : l’appareil capte les calories présentes dans l’air extérieur et les transforme en chaleur, diffusée à l’intérieur du logement ;
  • La pompe à chaleur air-eau : le fonctionnement est le même que pour une PAC air-air, seulement la chaleur est injectée à la fois dans le circuit de chauffage central mais aussi dans le circuit d’eau chaude de votre logement.
Le saviez-vous ?

Une climatisation réversible est une pompe à chaleur air-air. À la différence d’un climatiseur classique, entièrement électrique et relativement énergivore, un système de climatisation réversible est doté d’une double fonction qui permet à la fois de chauffer votre logement l’hiver mais aussi de le rafraîchir l’été.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la pompe à chaleur ?

Avantages

Inconvénients

-Pas d’émission de CO2, c’est un système écologique ; 

-En choisissant d’installer une PAC, vous êtes éligible aux aides à la rénovation énergétique ;

-Un équipement qui vous permet de faire des économies ;

-Un coût d’installation relativement abordable comparé aux autres équipements d’énergie renouvelable ;

-Un faible encombrement.

-Des performances hétérogènes selon les conditions météorologiques ;

-Certains modèles de PAC peuvent être bruyants ; 

-Nécessite souvent un système d’appoint, le plus souvent électrique et intégré à l’appareil ;

-Besoin d’un entretien régulier pour contrôler l’état du circuit du liquide frigorigène.

Sommaire