Fortes chaleurs : comment créer de la fraîcheur dans mon jardin ?

Durant l’été, les températures grimpent et peuvent être sources d’inconfort dans votre logement. Pour y remédier, plusieurs solutions peuvent être envisagées. Savez-vous qu’en créant un îlot de fraîcheur autour de votre maison, dans votre jardin, vous pouviez lutter efficacement contre les vagues de chaleur ? On vous explique.

Créez des coins d’ombre

Votre jardin peut se révéler être un allié de taille pour conserver un maximum de fraîcheur dans votre logement. En effet, en limitant l’apport en chaleur autour de chez vous, et notamment dans votre jardin (ou votre terrasse), vous allez pouvoir lutter efficacement contre les vagues de chaleur.

La première option est de créer des coins d’ombre. Pour cela, c’est très simple : équipez-vous d’une tonnelle ou d’une pergola, fixe ou mobile. Il s’agit d’une solution durable qui vous permet d’avoir de l’ombre en continu et d’éviter que le sol ne chauffe trop. 

Attention cela dit, les pergolas et tonnelles doivent généralement être fixées au sol pour pouvoir offrir un maximum de stabilité. Si vous souhaitez une alternative plus simple à mettre en place, vous pouvez également opter pour un parasol sur pied, que vous pourrez ranger facilement à la fin de l’été.

Enfin, préférez des tissus clairs et des rideaux en voile léger, qui emmagasinent moins la chaleur lorsqu’ils sont exposés au soleil.

Installez un coin d’eau

En complément de l’ombre, l’eau est aussi un véritable allié pour lutter contre la chaleur. Pensez alors à créer des points d’eau dans votre jardin. Plusieurs options s’offrent à vous : 

  • Installez une fontaine à eau : il en existe de toutes sortes et de tous les styles pour pouvoir s’accorder à votre mobilier d’extérieur. Si vous n’avez pas de prise électrique disponible dans votre jardin ou que vous souhaitez une fontaine 100 % verte, optez pour un modèle qui fonctionne à l’énergie solaire ;
  • Construisez un bassin naturel : si vous avez la place dans votre jardin, vous pouvez y installer un bassin d’eau naturel, soit en le creusant dans le sol, sinon il existe également des bassins à installer hors sol.

Hors période de sécheresse, pensez également à arroser votre terrasse, votre jardin et vos plantes régulièrement afin de rafraîchir l’atmosphère. Et pour une démarche plus écoresponsable, investissez dans des bacs récupérateurs d’eau afin de réutiliser l’eau de pluie.

Bon à savoir

Vous voulez souscrire une offre d’électricité 100 % verte ? Chez Alpiq, vous pouvez choisir la part d’électricité verte dans votre contrat (de 0 à 100 %). Et en plus, vous bénéficiez d’une remise de 4 % sur le prix du kWh HT par rapport au tarif bleu d’EDF.

Aménagez votre jardin avec des plantes

Une solution efficace pour faire de votre jardin un îlot de fraîcheur est de le végétaliser au maximum. En effet, non seulement les végétaux vous permettent de créer des zones d’ombre dans votre jardin, mais ils vous permettent également de rafraîchir l’air grâce à ce qu’on appelle l’évapotranspiration. L’évapotranspiration désigne le processus par lequel l’eau liquide est renvoyée sous forme gazeuse dans l’atmosphère. Concrètement, en transpirant, les plantes rejettent par leurs feuilles l’eau qu’elles ont absorbées par leurs racines. 

Pour maximiser la création de fraîcheur dans votre jardin, privilégiez certaines plantes et notamment : 

  • Les plantes à feuilles caduques, c’est-à-dire les feuilles qui tombent l’automne venue. Elles permettent de créer de l’ombre l’été, mais ne limite pas l’ensoleillement l’hiver ;
  • Les haies, et plus particulièrement des arbres à fruits ou à fleurs, et de préférence avec un tronc élancé de façon à favoriser la ventilation naturelle et permettre à l’air de circuler facilement dans votre jardin ;
  • Les espèces de plantes qui produisent du nectar (châtaignier, bourrache…), de cette façon, vous participez aussi au développement de la biodiversité, etc.

Que vous ayez une nature allergique ou non, évitez au maximum les plantes allergènes comme l’olivier, le platane, le chêne, l’ambroisie, le cyprès ou encore le bouleau… qui disséminent le pollen avec le vent. Préférez des plantes à fleurs comme les rosiers, les géraniums, ou encore les plantes grimpantes comme les glycines, les jasmins. Profitez-en pour planter un potager et cultiver vous-même votre basilic, vos tomates et vos carottes !

Pensez également à installer des treilles au-dessus de vos fenêtres (surtout celles exposées plein sud) afin de créer de l’ombre et éviter une trop grande exposition au soleil.

Le saviez-vous ?

Selon l’ADEME (l'Agence de la transition écologique), un seul arbre (de taille adulte) peut évaporer jusqu’à 450 litres d’eau par jour, soit l’équivalent de 5 climatisations qui fonctionneraient 20 heures par jour.

Limitez les surfaces minérales

Les surfaces minérales, comme le béton ou la pierre, emmagasinent la chaleur dès qu’elles sont ensoleillées. Et en plus, elles restituent cette chaleur la nuit, limitant ainsi la possibilité de rafraîchir durablement l’air autour de votre maison. 

Pour limiter l’apport de chaleur dans votre logement, évitez au maximum les surfaces minérales autour de chez vous

Si vous avez une terrasse, privilégiez plutôt le bois à la pierre ou au béton. Pensez à végétaliser au maximum l’espace et à poser des tapis de sol conçus spécifiquement pour l’extérieur afin de limiter la surface exposée au soleil. 

Si vous avez des allées, il est essentiel de laisser l’eau pénétrer dans le sol, pour cela, privilégiez des pavés ou des graviers filtrants.

Pour votre mobilier de jardin, préférez également des équipements en PVC ou en bois plutôt qu’en métal.

Sommaire