Comment installer une climatisation ?

Installer un système de climatisation ne doit pas se faire à la légère. Avant de vous lancer, vous devez étudier la meilleure solution possible pour vous. La pose de l’appareil répond également à des contraintes spécifiques et précises. Quels sont les critères à prendre en compte et comment installer une climatisation correctement ? Alpiq vous présente le plan d’actions à mettre en œuvre.

Préparation de l’installation

Votre projet d’installation d’un système de climatisation doit être pensé rigoureusement en amont si vous souhaitez avoir la garantie d’être satisfait sur le long terme. En effet, selon le climatiseur que vous choisirez, les démarches et travaux à réaliser seront plus ou moins conséquents. Focus.

Réalisation d’un bilan thermique

Dans un premier temps, évaluez la performance énergétique de votre logement grâce à un bilan thermique. Cela vous permettra de déterminer le meilleur système de climatisation pour votre appartement ou votre maison et notamment : 

  • Si vous avez besoin d’une climatisation réversible (aussi appelée pompe à chaleur, elle permet de rafraîchir l’air l’été et sert de chauffage l’hiver) ou non ; 
  • La puissance dont vous avez besoin selon vos habitudes ;
  • L’aspect esthétique de l’appareil qui peut être important si vous l’installez dans une pièce à vivre ;
  • Le niveau sonore maximal pour votre confort ;
  • Le coût de maintenance, etc.

Un système de climatisation est relativement coûteux en énergie. Or, en choisissant un modèle adapté à vos besoins, vous pourrez limiter votre consommation électrique et ainsi réduire le montant de vos factures d’électricité

Le saviez-vous ?

Pour faire des économies sur le montant de vos factures d’énergie, optez pour une offre d’électricité moins cher. Chez Alpiq par exemple, vous bénéficiez d’une remise de 10 % sur le prix HT du kWh d’électricité par rapport au tarif bleu d’EDF, et ce, quelle que soit l’évolution du tarif réglementé

Quelles sont les démarches administratives pour la pose d’une climatisation ?

Dans le cas d’une climatisation split, nécessitant l’installation d’une unité extérieure, certaines démarches spécifiques sont à réaliser comme par exemple : 

  • Demander l’autorisation de la pose à la mairie de votre commune de résidence ;
  • Si vous êtes copropriétaire : il est impératif de demander l’autorisation au syndic pour s’assurer que l’installation d’une unité extérieure répond aux exigences du règlement de copropriété ;
  • Si vous êtes locataire : vous devez impérativement demander l’autorisation du propriétaire qui devra se charger lui-même des demandes d’autorisation (auprès de la mairie ou de la copropriété par exemple).

Comment choisir un professionnel pour l’installation de votre climatisation ?

Si vous faites appel à un professionnel pour l’installation de votre système de climatisation, plusieurs critères sont à prendre en compte pour bien choisir : 

  • Ses compétences : n’hésitez pas à consulter les avis des clients sur Internet pour vous faire une idée sur la qualité de service et les compétences du professionnel que vous sollicitez ;
  • Ses qualifications : assurez-vous que le professionnel dispose de certaines qualifications et certifications comme par exemple Qualifélec Th1, Th2 ou Th3, ou Qualiclimat ;
  • Son prix : avant de choisir le professionnel qui installera votre système de climatisation, comparez les prix en faisant jouer la concurrence. Réalisez plusieurs devis pour évaluer les différences de tarifs à prestation équivalente.

Les étapes d’installation

Une fois que vous avez choisi le modèle de climatiseur le mieux adapté à vos besoins et réalisé toutes les démarches en amont, la pose de votre appareil s’effectue en différentes étapes.

Comment choisir l'emplacement de votre climatiseur ?

Dans un premier temps, il vous faut choisir l’emplacement des unités intérieure(s) et extérieure

À l’intérieur, un climatiseur peut être installé où vous le souhaitez, l’idéal est de choisir un endroit où la circulation de l’air permettra d’assurer une diffusion homogène de l’air dans la ou les pièces concernée(s). Généralement, il est préférable de suivre les conseils ci-dessous :

  • Choisir un mur solide, qui supportera aisément le poids de l’unité (ou alors prévoir de renforcer le mur durant les travaux d’installation) ;
  • S’assurer que la distance entre l’unité intérieure et l’unité extérieure n’est pas trop grande pour permettre de les relier l’une à l’autre ;
  • Éviter de placer l’appareil près d’une source de chaleur ;
  • Garantir la diffusion de l’air de façon homogène en évitant de mettre trop d’éléments sur le parcours (et notamment des meubles).

Pour le choix de l’emplacement extérieur, vous devez également être vigilant, optez pour un endroit : 

  • Abrité où l’appareil ne sera pas soumis aux intempéries, au soleil ou aux courants d’air ;
  • Où les nuisances sonores pour votre voisinage seront limitées ;
  • Éloigné d’éléments pouvant encrasser votre climatiseur (loin des arbres par exemple).

Comment percer le mur pour le passage des tuyaux ?

Si vous êtes bricoleur et que vous avez opté pour une climatisation monosplit : c’est-à-dire un système muni d’une unité extérieure et d’une seule unité intérieure (à contrario d’un climatiseur multiplit composé de plusieurs unités intérieures), vous pouvez réaliser l’installation de votre climatisation vous-même. La pose d’un système multisplit est quant à elle bien plus complexe car elle nécessite de raccorder plusieurs unités intérieures à l’unité extérieure. 

La première étape consiste à percer les trous pour fixer l’unité au mur mais aussi le trou permettant de faire passer la gaine frigorifique et les câbles de liaison pour raccorder l’unité intérieure à celle de l’extérieur. Si cela est possible, mieux vaut percer le trou de passage de la gaine incliné vers le bas de l’intérieur vers l’extérieur pour faciliter l’évacuation des condensats (vapeur d’eau).

image description
Bon à savoir

Si vous ne savez pas comment installer une climatisation vous-même, faites appel à un professionnel : un climaticien, chauffagiste, frigoriste ou encore un plombier.

Comment se passe la pose des raccordements ?

Une fois les trous percés, il est important de prévoir le raccordement frigorifique des deux unités à l’aide des tuyaux avant de les fixer. Pour cela, vous pouvez choisir de placer des goulottes en PVC sur le chemin des tuyaux et câbles de liaison. La liaison frigorifique contient des raccords dits « operculables », c’est-à-dire dotés d’opercules qui permettent de poser les raccordements en toute sécurité, sans aucune fuite du fluide frigorigène.

Une fois la liaison frigorifique effectuée, pensez également à réaliser le raccordement électrique des deux unités entre elles et à brancher l’alimentation sur le secteur.

Comment installer l'unité extérieur ?

Une fois que vous avez défini l’emplacement de l’unité extérieure, vous avez deux options possibles pour son installation :

  • L’unité extérieure est fixée au sol : dans ce cas, le support de l’appareil nécessite de l’ancrer sur une surface bétonnée et d’isoler le sol afin d’éviter les vibrations ;
  • L’unité extérieure est fixée en hauteur, sur un mur : vous aurez impérativement besoin d’un support pour garantir une installation fiable et durable.

Quelles sont les vérifications d’usage à effectuer ?

Pour s’assurer que votre système de climatisation a bien été installé, il est nécessaire de réaliser quelques vérifications d’usage : 

  • Une fois l’unité intérieure posée, versez un peu d’eau dans la zone des condensats : si l’eau s’écoule facilement vers le point de vidange cela signifie que l’installation a été faite correctement ;
  • Après avoir réalisé la première vérification, laissez le système reposer quelques heures et réalisez un test d’étanchéité à l’aide d’un détecteur de fuites en aérosol qui vous permettra de détecter des bulles en cas de fuites éventuelles.
Sommaire