Combien coûte l’ouverture d’un compteur EDF ?

Vous êtes locataire et vous déménagez prochainement ? Les démarches à réaliser pour l’ouverture du compteur EDF à votre nouvelle adresse, ainsi que le prix, varient selon si vous emménagez dans un logement neuf ou déjà existant. Alpiq vous éclaire sur le sujet.

Ouverture d’un compteur dans le cadre d’un déménagement

En tant que locataire, lorsque vous déménagez, deux options sont alors possibles : vous emménagez dans un logement déjà existant ou neuf.

Comment se déroule la mise en service d’un compteur EDF dans un logement déjà existant ?

Si le logement dans lequel vous emménagez était déjà occupé avant votre arrivée, deux cas peuvent se présenter : 

  • L’électricité est coupée : dans ce cas, la mise en service du compteur peut nécessiter l’intervention d’un technicien Enedis (sauf si votre logement est équipé d’un compteur Linky), il faut donc l’anticiper ; 
  • L’électricité n’est pas coupée : l’intervention d’un technicien ne sera alors, a priori, pas nécessaire pour ouvrir le compteur électrique.

Dans les deux cas, pensez à prévoir un délai d’au minimum deux semaines pour que les démarches d’ouverture de compteur soient réalisées auprès de votre fournisseur. Notez également que la prestation est payante dans un cas, comme dans l’autre.

Bon à savoir

On parle de « compteur EDF » car à l’origine EDF, en tant que fournisseur historique, était le seul à pouvoir commercialiser des offres de fourniture d’électricité. Or, depuis 2007, les clients particuliers peuvent choisir librement leur fournisseur d’électricité (ou de gaz) parmi les nombreux fournisseurs alternatifs présents sur le marché. 

Mise en service d’un compteur EDF dans un logement neuf

Le cas de l’ouverture d’un compteur électrique dans un logement neuf est particulier. En effet, avant d’ouvrir le compteur EDF il faut tout d’abord procéder au raccordement de la ligne électrique du logement au réseau public de distribution. C’est au propriétaire du logement de réaliser la démarche auprès d’Enedis. À l’issue des travaux de raccordement, le propriétaire doit obtenir un certificat de conformité appelé « Consuel » qu’il devra vous remettre. En effet, c’est ensuite à vous, en tant que locataire, de procéder à la mise en service du compteur en souscrivant une offre d’électricité auprès du fournisseur de votre choix. Il s’agira alors d’une intervention de première mise en service.

Bon à savoir

Les délais de mise en service d’un compteur électrique dans le cas d’un logement neuf sont bien plus longs. Prévoyez 2 mois pour que les travaux de raccordement soient réalisés et un délai standard de 10 jours pour une première mise en service du compteur.

Quels sont les tarifs pour l’ouverture d’un compteur EDF ?

C’est Enedis, le gestionnaire du réseau d’électricité public, qui est en charge de la mise en service de votre compteur électrique. À ce titre, c’est aussi Enedis qui définit la grille tarifaire relative à l’ouverture d’un compteur électrique. Celle-ci varie selon différents critères : s’il s’agit d’un logement neuf ou déjà existant et du délai d’activation que vous souhaitez. Voici le tableau récapitulatif des tarifs Enedis pour l’ouverture d’un compteur d’électricité : 

Type de mise en service

Délai de mise en service

Tarif de mise en service

Première mise en service (logement neuf)

Délai standard sous 10 jours ouvrés

50,56 € TTC

Première mise en service (logement neuf)

Délai express sous 5 jours ouvrés

88,84 € TTC

Mise en service (logement existant)

Délai standard sous 5 jours ouvrés

16,79 € TTC

Mise en service (logement existant)

Délai express sous 2 jours ouvrés

55,07 € TTC

Tarifs applicables au 1er juin 2021

Bon à savoir

Les frais de mise en service sont identiques quel que soit le fournisseur. Vous n’avez pas à les régler directement à Enedis, ils seront imputés à votre prochaine facture d’électricité, c’est votre fournisseur qui se chargera de les reverser au gestionnaire.

Les différentes étapes lors d’un emménagement

Un déménagement entraîne de nombreuses démarches. En ce qui concerne la fourniture d’électricité, deux étapes essentielles sont à réaliser par le locataire : 

  • Résilier son abonnement d’électricité dans son ancien logement : en effet, un contrat d’électricité ne peut pas être transféré d’une adresse à une autre, il est donc nécessaire de mettre fin à son contrat en quittant les lieux ;
  • Souscrire une offre d’électricité pour sa nouvelle adresse : pour alimenter son logement en électricité, il est nécessaire de souscrire une offre auprès du fournisseur d’énergie de son choix. Cette étape permettra l’ouverture du compteur EDF.

Le saviez-vous ? 

Vous êtes libre de choisir le fournisseur d’électricité que vous souhaitez. Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, EDF n’est plus le seul à pouvoir vous proposer une offre d’électricité. Et cela peut être l’occasion de faire des économies. Chez Alpiq par exemple, notre offre vous garantit un prix HT du kWh d’électricité réduit de 10 % par rapport au tarif réglementé. Alors, n’attendez plus et rejoignez-nous.

Sommaire