Quelle est la consommation électrique d’une piscine ?

Pour pouvoir profiter d’une piscine tout au long de l’année, il convient d’installer un dispositif de chauffage. Beaucoup font le choix de poser une pompe à chaleur (PAC) air / eau ou une pompe à chaleur géothermique. Il s’agit d’un système de chauffage écologique et économique. Avant de choisir son équipement, il faut estimer sa consommation. Quelle est la consommation d’une pompe à chaleur de piscine ? Comment la calculer ? Est-il possible de l’optimiser ? Alpiq fait le point. 

Comment calculer la consommation d’une PAC de piscine ?

Pour calculer la consommation d’une PAC, il faut prendre en compte : 

  • La puissance de l’appareil ;
  • La durée d’utilisation.

La puissance

La consommation de votre pompe à chaleur pour piscine dépend avant tout de la puissance de cette dernière. En général, plus le bassin est grand, plus la puissance est élevée. 

On estime que la puissance nécessaire est de : 

  • 4 kW pour une piscine de 30 m3 à 40 m3 ; 
  • 8 kW pour un volume d’eau de 40 m3 à 70 m3 ;
  • 11 kW à 15 kW pour des bassins de plus de 70 m3.
Bon à savoir

Il ne faut pas confondre la puissance et le COP (coefficient de performance). Le COP sert à mesurer la quantité d’énergie produite par rapport à l’énergie consommée. Une PAC avec un COP de 4, restituera 4 kWh de chaleur pour 1 kWh consommé.

Le temps d’utilisation 

Plus vous utiliserez votre PAC, plus elle consommera d’énergie. Pour vous donner une idée, une pompe à chaleur de 8 kW consomme 8 kWh d’électricité en une heure d’utilisation.

La formule de calcul

Une fois que vous connaissez la puissance et le temps d’utilisation de la PAC, il est facile d’en estimer la consommation annuelle. Pour mesurer la consommation, il faudra procéder au calcul suivant : 

Puissance en kW x nombre de jours d’utilisation x nombre d’heures par jour 

Prenons un exemple. Imaginons une piscine de 50 m3. Elle dispose d’une PAC de 6 kW de puissance. Cette PAC est utilisée 90 jours par an à raison de 2 heures par jour. 

6 x 90 x 2 = 1080

Dans cette illustration la pompe à chaleur de la piscine consommera 1080 kWh d’électricité par an.

Quel impact sur la facture d’électricité ?

La consommation de votre PAC joue sur la facture d’électricité. En fonction de votre contrat d’énergie, ce montant peut être plus ou moins important. Une PAC qui consomme 1080 kWh d’électricité par an au Tarif Bleu d’EDF, le tarif réglementé de l’électricité, représentera 187,92 €. Au 1er juin 2022, le prix du kWh d’électricité au tarif bleu d’EDF est porté à 0,1740 € en option base. 

Bon à savoir 

Chaque fournisseur est libre de choisir sa politique tarifaire. Chez Alpiq, nous proposons une offre d’électricité à un prix inférieur au tarif réglementé de vente (TRV) de l’électricité. De quoi chauffer sa piscine à moindre coût ! 

Optimiser la consommation de la pompe à chaleur : comment faire ?

Pour limiter l’impact de la PAC sur la facture d’électricité, il est possible de mettre en place des stratégies. Quelles sont-elles ? 

Chauffer à la bonne température 

Pour éviter les surconsommations, il faut commencer par chauffer à la juste température. Inutile de régler le thermostat sur 30°C ou plus. Selon le pisciniste Desjoyaux, « La température idéale pour profiter au maximum de sa piscine extérieure est donc comprise entre 26 et 28°C ». 

Installer une couverture chauffante de piscine 

Afin d’éviter d’utiliser le système de chauffage, il est possible d’installer un volet roulant ou une couverture chauffante. Il s’agit d’une couverture transparente. Grâce à l’effet loupe liée au rayonnement solaire, elle chauffe naturellement. D’après les fabricants, on peut gagner jusqu’à 6°C grâce à ce système.

Programmer en heures creuses 

En choisissant de faire fonctionner la PAC en heures creuses, on peut bénéficier d’un prix du kWh d’électricité avantageux. Les heures creuses ayant lieu en soirée, cela permet d’utiliser la piscine assez tard quand la chaleur commence à retomber. De cette manière, vous profitez du rayonnement solaire en journée et utilisez la PAC comme système d’appoint dans la soirée. 

Utiliser la domotique 

Un module domotique permet de contrôler la pompe à chaleur de la piscine à distance. Ainsi, il est plus facile de programmer la mise en route du chauffage sur vos moments de présence et d’usage du bassin.  

Bon à savoir

La domotique peut aussi vous aider à gérer le système d’éclairage de la piscine, le filtre, le moteur et la couverture mécanique. Depuis son smartphone, on peut contrôler l’intégralité des équipements ! Pratique, non ?   

Les panneaux solaires photovoltaïques : une alternative pour chauffer sa piscine

Pour chauffer la piscine, il est également possible d’opter pour des panneaux solaires photovoltaïques. Ces dispositifs ne consomment pas d’électricité, au contraire ! Grâce à l’énergie solaire, ils peuvent produire de l’électricité verte.

Cette électricité issue des énergies renouvelables peut servir à alimenter la piscine mais aussi le reste de la maison. Le surplus d’électricité non consommé peut être vendu en obligation d’achat. Cela permet de rentabiliser plus rapidement l’investissement. 

Sommaire