Nos 4 conseils pour un Noël écologique et économique

La période de Noël est souvent propice aux dépenses : cadeaux, alimentation, énergie ont un impact sur votre budget et sur l’environnement. Dans un contexte de transition écologique, il est essentiel d’apprendre à mieux consommer durant les fêtes, afin de préserver la planète. Retrouvez nos conseils pour un Noël plus écologique et plus économique.

Choisissez un sapin de Noël naturel

Qui dit « fêtes de Noël » dit généralement « sapin de Noël ». Face à la multitude d’options possibles, laquelle choisir pour un Noël plus écoresponsable ? 

Tout d’abord, évitez les sapins de Noël artificiels, fabriqués en matières plastiques non dégradables, c’est l’option la plus coûteuse sur l’aspect environnemental. N’achetez pas non plus de sapin recouvert de neige artificielle ou de sapin coloré, il ne pourra pas être broyé ou composté par la suite.

Optez plutôt pour : 

  • Un sapin naturel, coupé, que vous pourrez déposer dans un espace dédié après les fêtes pour qu’il soit recyclé : une déchetterie, certains magasins ou un endroit prévu spécifiquement par votre commune. Votre sapin pourra ainsi servir à la production de compost ou encore de piège à sable pour les dunes domaniales ;
  • Un sapin naturel, en pot, que vous pourrez replanter dans votre jardin après les fêtes pour lui donner une seconde vie ;
  • Un sapin naturel labellisé : Plante bleue, Agriculture Biologique (AB) ou MPS. Ces labels vous permettent d’avoir la garantie que le sapin que vous achetez a été cultivé dans le respect de l’environnement ;
  • Un sapin fabriqué vous-même avec des matières recyclables et écologiques : du bois, du liège, du carton, du papier, du tissu, etc.

Vous pouvez également « adopter » un sapin et le louer le temps des fêtes. Chez Ecosapin par exemple, selon votre lieu de résidence, votre sapin est livré chez vous, en pot. Vous choisissez la taille de votre sapin, la décoration et la couleur du pot, celui-ci est ensuite livré à votre domicile, Ecosapin le récupère après les fêtes et le replante. Si jamais le sapin ne reprend pas son cycle de vie après son rempotage, ce dernier sera valorisé en biogaz. Pour le prix, comptez entre 79 et 89 € pour un sapin de 90 à 110 cm ; 89 à 99 € pour un sapin de 130 à 150 cm et 99 à 109 € pour un sapin de 160 à 180 cm.

Le saviez-vous ?

En 2019, 20 % des foyers ont acheté un sapin de Noël naturel (4 % ont opté pour un sapin artificiel), ce qui représente 5,8 millions de sapins naturels au total.

Optez pour de la décoration et des cadeaux faits maison

La décoration de Noël et les cadeaux (et l’emballage des cadeaux) sont souvent sources de surconsommation et de gaspillage. Mais il est possible d’adopter une déco et une consommation de Noël plus eco-friendly. 

Tout d’abord en ce qui concerne les cadeaux. Chaque année, de nombreux cadeaux de Noël sont offerts mais seront jetés ou inutilisés. Pour éviter cela, adoptez des gestes simples : 

  • Demandez à vos proches quel cadeau leur ferait plaisir pour ne pas tomber à côté ;
  • Pour les adultes : tirez au sort et n’offrez qu’un cadeau par personne ;
  • Pour les enfants : rassemblez-vous à plusieurs pour offrir un cadeau « utile » plutôt que plusieurs petits cadeaux « gadgets » ;
  • Optez davantage pour des cadeaux de type « expérience à partager » plutôt que des objets : des e-billets pour un spectacle, un massage ou une activité créative ;
  • Pour offrir un cadeau « objet » : rendez-vous sur des sites qui vendent des cadeaux solidaires : Amnesty International propose par exemple toute une gamme de cadeaux qui vous permettent à la fois de faire plaisir et de soutenir les plus démunis ;
  • Offrez un « don » : Unicef vous propose d’offrir en cadeau une « happy box » pour les populations les plus démunies, soit des sachets d’aliments prêts à l’emploi, des vaccins ou encore des cordes à sauter… Et en plus, vous bénéficiez de la réduction fiscale de 75 % ;
  • Créez vos cadeaux vous-même : concevez un terrarium maison ou encore un bocal « pâte à cookie à cuisiner » pour l’offrir à vos proches ;
  • Optez pour des cadeaux d’occasion et de seconde main, etc.

Et si jamais on vous offre un cadeau dont vous ne vous servirez pas ? Offrez-lui une seconde vie en le donnant à quelqu’un qui en aura réellement besoin, faites un don à une association ou revendez-le sur une plateforme de produits d’occasion.

Et pour l’emballage de vos cadeaux, oubliez le papier cadeau et optez plutôt pour des emballages en papier recyclé, en papier journal ou encore en tissu.

Préparez un repas bien dosé et de saison

Savez-vous que l’alimentation représente 25 % des émissions de gaz à effet de serre en France ? Or, la période de Noël implique bien souvent des repas copieux en famille. Là encore, vous avez la possibilité de limiter votre impact sur l’environnement en adaptant au mieux les quantités pour le repas que vous préparez, pour ainsi éviter le gaspillage alimentaire. 

Pour réduire les émissions de CO² de votre repas de Noël, pensez aussi à préparer des plats à base de produits locaux et de saison

Il faut savoir qu’un repas « classique » complet (entrée, plat, dessert) représente en général 2,5 kgCO²/couvert. 

Le chef François Pasteau, président de l’association « Bon pour le climat », vous propose de nombreuses recettes à préparer pour réduire l’impact environnemental de votre repas de Noël. Velouté de courge de Nice & chantilly de châtaignes, crème de cresson de Méréville au Brie de Melun, Crème végétale au chocolat et courge butternut : ravissez les papilles de vos convives tout en respectant la planète !

L’Ademe (l’Agence de la transition écologique) vous propose également plusieurs recettes écoresponsables pour les fêtes 

  • Rouleaux printaniers de lapin sauce mirin, salade de pourpier, pour 357 kgCO²/couvert ;
  • Nage de céleri et carottes à l’orange et au pistou, poêlée de noix de Saint-Jacques, pour 500 gCO²/couvert ;
  • Poire rôtie à l’orange, pour 718 gCO²/couvert, etc.

Réalisez des économies d’énergie

Pendant les fêtes de Noël, vous pouvez aussi réaliser des économies d’énergie en adoptant des gestes simples, comme par exemple : 

  • Si vous installez des décorations de Noël lumineuses, à l’extérieur de chez vous, optez pour des objets de décorations qui fonctionnent à l’énergie solaire ;
  • Pour l’intérieur, si vous décorez votre sapin naturel de guirlandes lumineuses, optez pour des ampoules LED et allumez-les uniquement entre 18h et 23h ;
  • Pour la préparation du repas : pensez à décongeler vos aliments au réfrigérateur. D’une part cela permettra à votre réfrigérateur de profiter du froid de la décongélation et d’autre part, vos aliments cuiront ainsi plus rapidement ;
  • Pour la cuisson, si vous avez plusieurs plats à cuire en même temps, superposez-les dans votre four ;
  • Adaptez la température de votre chauffage : généralement, lorsque vous cuisinez, et que vous êtes plus nombreux dans votre logement, vos besoins en chauffage diminuent. Pensez à l’adapter en fonction et surtout n’ouvrez pas les fenêtres si votre système de chauffage est allumé ;
  • Pour la vaisselle, privilégiez le mode « Eco » du lave-vaisselle, etc.
Bon à savoir

Vous souhaitez réduire votre facture d’électricité pour les fêtes de Noël ? Souscrivez une offre d’électricité moins chère. Chez Alpiq par exemple, vous bénéficiez d’une remise de 4 % sur le prix du kWh HT par rapport au tarif bleu d’EDF.

Sommaire