Isolez votre toiture et faites des économies d’énergie

L’isolation de la toiture et des combles est souvent l’action la plus rentable en matière d’amélioration de performance énergétique. L’air chaud étant plus léger, il s’élève naturellement et vient se loger sous le toit de votre maison. Isoler votre toiture représente donc un fort potentiel d’économies d’énergie. Alpiq vous explique.

Isolation de la toiture par l’intérieur vs isolation par l’extérieur

Il existe deux techniques pour isoler votre toiture et vos combles : 

  • Sur le plancher des combles perdus ;
  • Sous les rampants de la toiture pour des combles aménagés.

L’isolation des combles perdus

Les déperditions de chaleur des combles perdus, situés sous les toitures inclinées, sont importantes, il est donc essentiel de les isoler. Pour cela, un isolant est posé sur le plancher sur l’ensemble de la surface des combles et joint aux murs et à la charpente. Deux options sont alors possibles : 

  • L’isolation avec des rouleaux d’isolants répartis sur toute la surface du plancher ;
  • L’isolation avec un isolant en vrac, pas insufflation, c’est-à-dire en injectant l’isolant sous pression sur le plancher.

L’isolation des combles habitables

Il existe deux techniques d’isolation des combles aménagés : 

  • L’isolation par l’intérieur : qui consiste à poser des panneaux semi-rigides ou des rouleaux en fonction de la structure de votre charpente et de l’espace disponible ;
  • L’isolation par l’extérieur : dans ce cas, il faut au préalable enlever le revêtement de la toiture avant de poser l’isolant. Deux options sont possibles : le sarking, via lequel on insère un lit d’isolant rigide entre la couverture et la charpente, ce qui a pour effet de rehausser la toiture ; ou l’installation de panneaux de toiture porteurs comprenant l’isolant, le support ventilé de couverture et le parement de sous-face et qui permet d’augmenter le volume habitable.

L’isolation des toitures-terrasses

L’isolation des toitures-terrasses est spécifique. Il est d’ailleurs fortement recommandé d’éviter une isolation par l’intérieur car l’installation d’un isolant contre le plafond du dernier étage de votre logement peut entraîner un risque de condensation.

Optez alors pour une isolation par l’extérieur et profitez-en pour isoler la toiture-terrasse thermiquement grâce à un procédé d’isolation inversée par exemple (lorsque l’isolant sert de support à l’étanchéité).

Bon à savoir

Les isolants les plus utilisés dans le cadre d’une isolation de toiture et de combles sont les laines minérales comme la laine de verre ou encore la laine de roche. Il existe également des isolants recyclés ou biosourcés comme la fibre de bois par exemple.

Qu’est-ce que la performance thermique ?

La performance thermique, souvent appelée résistance thermique (R), d’un produit ou d’un matériau correspond à sa capacité à empêcher le passage de la chaleur ou du froid, selon une épaisseur donnée. Concrètement, plus R est élevée, plus le matériau est isolant. La résistance thermique d’une paroi rénovée doit être supérieure ou égale au niveau minimum réglementaire. Celui-ci dépend de la zone climatique du logement.

À titre d’information, voici un tableau récapitulatif de la résistance minimale imposée pour un ensemble paroi + isolant (en m2.K/W) selon la zone climatique.

Type de paroi

Zone climatique H1

(nord-est de la France)

Zone climatique H2

(ouest et sud-ouest de la France)

Zone climatique H3

(sud-est de la France)

Plancher de combles perdus

4,8

4,8

4,8

Toiture de pente inférieure à 60 °

4,4

4,3

4

Toiture-terrasse

3,3

3,3

3,3

À quelles aides financières puis-je prétendre ?

Dans le cadre de vos travaux d’isolation de toiture et de combles, vous pouvez être éligible à certaines primes et aides financières comme par exemple MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro ou encore la prime énergie.

Renseignez-vous auprès d’un des conseillers du réseau FAIRE pour en savoir plus sur vos droits aux différentes aides disponibles.

Le saviez-vous ? 

La mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) atteste que le professionnel que vous avez choisi pour vos travaux respecte bien les critères nécessaires à la réalisation de travaux d’amélioration de performance énergétique éligibles aux différentes primes disponibles.

Sommaire